Mexique
Bonne nouvelle

Libération d’Israel Arzate Mélendez

Le 6 novembre 2013, la Cour suprême nationale de justice du Mexique a établi que les aveux d'Israel Arzate Melendez devaient être exclus de la procédure car obtenus sous la torture et qu’Israel Arzate Meléndez devait être libéré immédiatement
mexique_israeljpg
Le 14 / 11 / 2013

Le 3 février 2010, Israel avait été arrêté, sans mandat, par des militaires et sévèrement torturé pour avouer le massacre de 15 jeunes à Ciudad Juárez (État de Chihuahua). Pour justifier son arrestation, les forces de l’ordre avaient déclaré l’avoir surpris en flagrant délit au volant d’un véhicule volé. Les agents du Procureur avaient validé cette version et daté l’arrestation au 5 février. Peu après, Israel avait dû passer aux aveux et avait été présenté en coupable aux médias. En 2011, la Commission nationale des droits de l’homme a établi qu’il avait été détenu arbitrairement et torturé, cependant la magistrature de Chihuahua a maintenu la détention préventive et les poursuites.

Le 6 novembre 2013, la Cour suprême nationale de justice, sollicitée par la défense, a établi que les aveux devaient être exclus de la procédure car obtenus sous la torture et qu’Israel Arzate Meléndez devait être libéré immédiatement. Lors d’une seconde audience, le 27 novembre, la Cour suprême a également exclu le délit de possession d’un véhicule volé, confirmant ainsi l’absence totale de preuves à l’encontre d’Israel Arzate Meléndez.

L’ACAT a mené plusieurs actions en sa faveur, à travers des appels urgents, des communiqués de presse ainsi que la présentation de son cas dans le rapport d’enquête Au nom de la « guerre contre le crime ». Étude du phénomène tortionnaire au Mexique et dans le cadre de la campagne « Stop arraigo ». Elle se réjouit de cette libération (après presque quatre ans) et continuera de soutenir le cas aux côtés de l’ONG mexicaine Centre ProDH afin que les auteurs des tortures et de la détention arbitraire soient sanctionnées à la hauteur de la gravité de leur crime.

Mise à jour mai 2014 :

Le 12 mai 2014, le jugement a été publié officiellement. Cela représente une étape importante pour la justice mexicaine car le texte reconnaît l’importance de la présomption d’innocence et d’enquêtes scientifiques excluant toute coercition.

Articles associés

Communiqué
1160-600_NDV-24
ChineCamerounMexiquePalestineRwandaVietnam

Que la Nuit des Veilleurs 2024 commence !

Le 15 / 05 / 2024
Le 26 juin 2024, à l’occasion de la Journée internationale des Nations unies pour le soutien aux victimes de torture, l’ACAT-France (Action des chrétiens pour l’abolition de la torture) organise la 19e Nuit des Veilleurs, au sein d’une année particulière qui marque les 50 ans de l'ONG. Cette édition aura pour thème « Grâce au Christ, la vie a vaincu la mort ». Comme chaque année, cette mobilisation militante et œcuménique rassemblera chrétiens du monde entier et sympathisants de toutes générations, engagés dans la défense des droits de l’Homme à travers plusieurs centaines de manifestations
Appel du mois
WEB_HEAD 24.04
Mexique

J’agis pour Lorenza Cano Flores

Le 25 / 03 / 2024
Le 15 janvier, Lorenza Cano Flores a été enlevée par des hommes armés qui sont entrés violemment chez elle. À ce jour, on ne sait rien de son sort. Son cas reflète la tragique réalité des milliers de femmes mexicaines à la recherche de leurs proches disparus.
Appel à mobilisation
Template_AAM-vignette4
Mexique

Je soutiens la communauté de Tierra Blanca Copala

Le 14 / 02 / 2024
La communauté de Tierra Blanca Copala vit dans un climat de violence armée orchestrée par des groupes paramilitaires et par la complicité de l'Etat. Malgré l'urgence de la situation, les autorités mexicaines ont fait preuve d'indifférence pour mettre fin à ce calvaire.