Cookie Consent par FreePrivacyPolicy.com
Mauritanie
Rapport

Mauritanie : Etat des lieux de la torture dans le pays

A l’occasion de la 64ème session du Comité contre la torture (CAT) qui examinera à Genève la situation de la Mauritanie entre le 23 et le 26 juillet 2018, sept associations mauritaniennes de défense des droits de l’Homme, avec l’appui de l’ACAT, publient un rapport sur la situation de la torture dans le pays avec 43 recommandations adressées aux autorités mauritaniennes.
CAT
Le 18 / 07 / 2018

A l’occasion de la 64ème session du Comité contre la torture (CAT) qui examinera à Genève la situation de la Mauritanie entre le 23 et le 26 juillet 2018, sept associations mauritaniennes de défense des droits de l’Homme, avec l’appui de l’ACAT, publient un rapport sur la situation de la torture dans le pays avec 43 recommandations adressées aux autorités mauritaniennes.

 

Entre janvier 2016 et mars 2018, une quinzaine d’allégations de torture et de mauvais traitements ont été documentées et l’ensemble des établissements pénitentiaires de Nouakchott ont été visités, à plusieurs reprises, afin de s’enquérir des conditions de détention et de traitement des détenus : « Bien que l’usage de la torture ait diminué en Mauritanie depuis les années 1990, la torture demeure encore largement utilisée à l’encontre des détenus de droit commun et des personnes arrêtées pour des raisons politiques et de lutte contre le terrorisme. L’usage de la torture se fait au moment de l’arrestation, du transport de la personne arrêtée vers le premier lieu de détention et, particulièrement lors de la garde à vue, ou encore lors de transfèrements. Obtenir des aveux sous la contrainte reste encore une pratique généralisée comme méthode d’enquête des forces de sécurité et ces aveux continuent à être utilisés devant la justice nationale. A contrario, les allégations de torture ne font pas l’objet d’enquêtes et de sanctions judiciaires ».

 

Une mission de l’ACAT, avec deux partenaires mauritaniens, se rendra à Genève pour la session du CAT. Elle présentera le rapport et ses recommandations aux instances onusiennes et aux participants.

 

Télécharger le rapport alternatif CAT Mauritanie (en version française)

Télécharger le rapport alternatif CAT Mauritanie (en version arabe)

 

 

Articles associés

Actualité
mauritanie_projet_renforcement_2016-2018
Mauritanie

Mauritanie : un cycle de projets se termine pour l’ACAT-France

Le 07 / 01 / 2022
Une dernière mission de terrain de l’ACAT-France a été menée à Nouakchott, capitale de la République islamique de Mauritanie, du 11 au 16 octobre 2021, afin de clôturer le cycle de projets de « renforcement de la société civile dans la prévention de la torture et l’accès à la justice en Mauritanie »
Bonne nouvelle
mauritanie_reconnaissance_ira_2022
Mauritanie

Mauritanie : l'ONG IRA enfin reconnue !

Le 06 / 01 / 2022
Avec l'adoption d'une nouvelle législation relative aux associations, le régime des autorisations des associations mauritaniennes est désormais conforme aux standards internationaux. Conséquence directe : l'ONG Initiative de résurgence du mouvement abolitionniste, longtemps soutenue par l'ACAT-France, est formellement reconnue.
Rapport
actu-rt-1160x600
AngolaCongoFranceMexiqueMauritaniePhilippinesÉtats-UnisVietnam

12 éclairages pays pour comprendre le recours à la torture

Le 01 / 09 / 2021
Le 26 juin 2021, à l’occasion de la Journée internationale des Nations unies pour le soutien aux victimes de la torture, l’ACAT-France a publié la 6ème édition de son rapport Un monde tortionnaire. Douze États font l’objet d’un éclairage sur les pratiques tortionnaires et sur ce que leur acceptation, leur légitimation et leur banalisation disent des sociétés.