Cookie Consent par FreePrivacyPolicy.com
ÉgypteIsraël
Actualité

L'ACAT soutient le film "Entre les frontières", au cinéma le 11 janvier !

Aux racines de la crise des réfugiés, le documentaire « Entre les frontières » explore, à travers le prisme du théâtre, les conditions de vie des demandeurs d’asile du camp israélien de Holot, dans le désert du Néguev. L’ACAT, qui poursuit ses actions de mobilisation dans le cadre de sa campagne « Osons la fraternité, accueillons les étrangers », apporte son soutien au film.
frontieres-cover
Le 11 / 01 / 2017

Rencontrer des demandeurs d’asile, proposer des ateliers de théâtre et par ce biais, questionner le statut des réfugiés, tel est le mandat du réalisateur Avi Mograbi et du metteur en scène Chen Alon.

Holot, une prison ouverte et des prisonniers libres

Depuis 2012, le Parlement israélien place en détention « provisoire » les réfugiés et migrants entrés illégalement sur le sol du pays. Amassés dans le camp de Holot, les demandeurs d’asile africains peuvent aller et venir – au milieu du désert – mais doivent répondre trois fois par jours à un appel de rassemblement. Centre de rétention, le camp de Holot symbolise la frontière de la crise migratoire et de la crise de l’accueil : une frontière de transition, une frontière- obstacle sur le chemin de l’exil, une frontière de l’attente et de la déshumanisation.

Si le film d’Avi Mograbi montre les réalités qui prévalent en Israël, il doit encourager chacun d’entre nous à s’interroger, en France, en Europe et à nos frontières, sur l’accueil que nous réservons à l’autre, sur la place que nous lui donnons dans notre société. Le film nous invite à nous rappeler que les droits humains s’appliquent à tous sans discrimination, quel que soit le statut administratif, la nationalité ou les raisons qui ont poussé une personne à s’exiler. Il nous encourage à changer notre perception de l’exilé pour le (re)voir comme un être humain et un sujet de droits.

Proposer un regard différent sur les réfugiés : la perspective du théâtre

« En créant une situation de travail en commun avec des demandeurs d’asile autour d’ateliers de théâtre, nous ne venions pas « aider » ces migrants, mais faire quelque chose avec eux et cela transforme toute la manière dont on les regarde », Avi Mograbi

Le film mêle en effet à la réalité du camp de Holot et du désert, de l’ennui et des confrontations avec les soldats israéliens,  des scènes de théâtre improvisées. Grâce au Théâtre de l’opprimé,  le film crée les conditions d’une réaction collective, d’une lutte contre l’oppression et veut faire réagir, protester contre l’injustice. A travers le prisme de l’expression et des mimes, des demandeurs d’asile du camp racontent leur histoire.

Les ateliers de théâtre offrent aussi une échappatoire aux réfugiés, que les conditions de détention du camp empêchent de trouver un travail, de rencontrer des amis ; somme toute de vivre. 

Appel vibrant à comprendre le sort de ces hommes jetés sur le chemin de l’exil, « Entre les frontières » incite au dialogue et à la mobilisation : l’ACAT ne pouvait que soutenir, bien plus qu’un film, un outil d’information et de sensibilisation.

Retrouvez le kit de sensibilisation du film !

*Le Livret d’accompagnement produit par l’ACAT

*Le dossier de presse du film

*Le dossier pédagogique du film

*Le plan de sortie en salles de cinéma partout en France

*La bande-annonce du film

Save the date !

Mercredi 18 janvier à 20h00, Mathilde Mase, Responsable du Programme Asile à l’ACAT, interviendra lors d’une projection débat autour du film au cinéma Le Reflet Médicis, 3 rue Champollion, 75005 Paris.

Venez nombreux !

Articles associés

Communiqué
Salah-Hamouri_Thumbnail
IsraëlPalestine

La France doit dénoncer l’expulsion de Salah Hamouri

Le 02 / 12 / 2022
Plusieurs ONG appellent Emmanuel Macron à agir immédiatement contre l’expulsion de l’avocat franco-palestinien Salah Hamouri. Les autorités israéliennes ont décidé d’expulser M. Hamouri de sa ville natale, Jérusalem, en violation du droit international. Salah Hamouri vit dans Jérusalem Est occupée et a donc droit aux protections du droit international humanitaire, y compris l'interdiction fondamentale d'expulsion du territoire occupé.
Communiqué
Prix2022_Main
IsraëlPalestine

Salah Hamouri, Prix des droits humains Engel-du Tertre 2022

Le 28 / 11 / 2022
L’avocat franco-palestinien Salah Hamouri reçoit, ce 1er décembre 2022, le Prix Engel-du Tertre des droits humains, remis par la Fondation ACAT pour la dignité humaine. Placé en détention administrative par les autorités israéliennes depuis le 10 mars, notre compatriote paye le prix fort pour son activité de défenseur des droits humains. Un tribut auquel Israël le contraint en violation de sa liberté, de son droit à vivre sur sa terre natale, de sa dignité et celle de sa famille.
Appel à mobilisation
Salah-Hamouri_Thumbnail
IsraëlPalestine

Salah Hamouri sous la menace d’un nouveau maintien en déten...

Le 23 / 11 / 2022
Le 4 décembre prochain, une nouvelle audience aura lieu sur son maintien ou non en détention administrative. Quelques jours avant cette date, il recevra le 1er décembre 2022 le Prix Engel-du Tertre pour les droits humains 2022, remis par la Fondation ACAT pour la dignité humaine.