Cookie Consent par FreePrivacyPolicy.com

Rapport Mapping : à quand la justice en RDC ?

À l'occasion des 10 ans de la publication du Rapport Mapping, l'ACAT qui milite activement depuis plusieurs années pour faire connaître au grand public ce rapport des Nations unies, et pour que ses recommandations soient enfin mises en œuvre en RDC, lance une grande campagne d'information, de mobilisation et de plaidoyer : elle invite le grand public non seulement à s'informer sur une période douloureuse de l'Histoire de la RDC, mais également à interpeller les décideurs congolais afin qu’aucune victime ne soit oubliée et que toutes obtiennent enfin justice et réparation.

Parce que la lutte contre l'impunité des auteurs et responsables de graves violations des droits humains constitue l'un des combats majeurs de l'ACAT-France, l’association travaille depuis plusieurs années sur la République démocratique du Congo (RDC), théâtre de graves exactions commises durant de nombreuses décennies, et notamment entre 1993 et 2003 dans le cadre de deux conflits régionaux opérés sur le territoire congolais. Selon les sources, on estime que plusieurs centaines de milliers voire des millions de personnes sont mortes des conséquences directes ou indirectes de ces conflits, sans compter les graves violations des droits humains parmi lesquelles l'usage de la torture et des violences sexuelles dont ont été victimes de nombreuses femmes et filles dans le pays. Pourtant, encore aujourd’hui, leurs auteurs restent impunis. 

Le Rapport Mapping des Nations unies, publié le 1er octobre 2010, fait un inventaire des 617 incidents les plus violents commis en RDC durant la période de 1993 à 2003.

Cette publication a donné l'espoir à la société civile congolaise que la communauté internationale accompagnerait les autorités congolaises dans la quête de vérité, de justice et réparation pour les victimes de cette période. Dans les faits,  les autorités congolaises n’ont rien fait et la communauté internationale n’a plus évoqué ce rapport.

C’est pourquoi, à l'occasion des 10 ans de la publication du  Rapport Mapping , l'ACAT-France lance une grande campagne d'information, de mobilisation, et de plaidoyer : « Rapport Mapping : à quand la justice en RDC ? » visant à alerter les décideurs et responsables politiques internationaux, plus particulièrement congolais. En RDC, nous exhortons le président  Félix Tshisekedi qui détient le pouvoir de rompre avec l’impunité passée, d’engager la RDC dans une paix durable basée sur la justice et le respect des droits humains. 

J'interpelle les autorités  !

Je m'informe !

Articles réalisés par l’ACAT-France sur le « Rapport Mapping » :

  • Interview du Dr Mukwege, gynécologue congolais, prix Nobel de la paix 2018 et militant contre les violences faites aux femmes 

Activités menées par l’ACAT-France sur le « Rapport Mapping » :

Je soutiens et partage le message !

  • Relayez le message suivant sur les réseaux sociaux, accompagnés de nos visuels :  

Dix ans après la sortie du #RapportMapping, il est temps de réclamer justice  pour les victimes ! Avec @ACAT_France, je dis NON à l'impunité en #RDC ! 

 

Je télécharge le visuel