Cookie Consent par FreePrivacyPolicy.com
France
Communiqué

Non, Mme Le Pen, la torture ne sert à rien

Réagissant à la publication mardi 9 décembre du rapport du Sénat américain sur les tortures perpétrées par la CIA, Marine Le Pen, présidente du Front national, a estimé mercredi que la torture pouvait être « utile » pour lutte contre le terrorisme. L’ACAT rappelle que toute apologie de la torture doit être condamnée.
france_marine_le_pen
Crédits : Rémi Noyon / Flickr Creative Commons
Le 10 / 12 / 2014

Réagissant à la publication mardi 9 décembre du rapport du Sénat américain sur les tortures perpétrées par la CIA, Marine Le Pen, présidente du Front national, a estimé mercredi que la torture pouvait être « utile » pour lutte contre le terrorisme. L’ACAT rappelle que la prohibition de la torture est absolue et inconditionnelle, et que toute apologie de la torture doit être condamnée.

Selon Jean-Etienne de Linares, délégué général de l’ACAT, « Comme sur la plupart des sujets, Marine Le Pen n’a pas la moindre idée de ce dont elle parle. Le Sénat américain a lui-même reconnu que les tortures infligées par la CIA n’ont servi à rien dans la lutte contre le terrorisme. Si Marine Le Pen croit que nous vivons dans un épisode de "24 heures chrono ", elle se trompe. On lutte contre le terrorisme par la justice et la démocratie, jamais par la torture. »

« On a là une nouvelle preuve que le Front national ne s’embarrasse jamais de problèmes moraux. Après le racisme, la xénophobie, Marine Le Pen s’attaque à un autre fondement de l’Etat de droit : l’interdit absolu de la torture. En cette journée des droits de l’homme, Mme Le Pen fait un véritable bras d’honneur aux libertés les plus fondamentales. »

Contact presse :

Pierre Motin, 01 40 40 40 24 / 06 12 12 63 94 pierre.motin@acatfrance.fr  

Articles associés

Communiqué
Darmanin_Thumbnail
France

Le ministre de l'Intérieur méconnaît la réalité des perso...

Le 28 / 11 / 2022
Gérald Darmanin, ministre de l'Intérieur, a demandé que soient appliquées les mêmes mesures de suivi aux étrangers faisant l'objet d'une OQTF que ceux ayant commis une infraction. Une atteinte sévère à l'état de droit qui assimile les personnes étrangères à des personnes délinquantes.
Communiqué
Darmanin_Thumbnail
France

Péril sur le droit d'asile !

Le 23 / 11 / 2022
Le 23 novembre, Gérald Darmanin a invité plusieurs organisations de la société civile à une concertation portant sur le droit d'asile, excluant une partie importante des acteurs de la Coordination française pour le droit d'asile dont l'ACAT-France est membre. Alors que le gouvernement français prépare un nouveau projet de loi pour réformer le droit d'asile, les mesures annoncées mettent en grand danger l'exercice du droit d'asile, pourtant droit fondamental et socle de notre solidarité.
Article
cfda_logo
France

Conditions minimales pour que l’asile soit un droit réel

Le 22 / 11 / 2022
Alors que le gouvernement annonce une nouvelle loi sur l’asile et l’immigration, la Coordination française pour le droit d’asile (CFDA) pose les 15 conditions minimales pour que l’asile soit un droit réel.