Cookie Consent par FreePrivacyPolicy.com
France
Communiqué

Le 7 mai, sauvegardons les droits de l’homme

Dimanche 7 mai, les citoyens français éliront Marine Le Pen ou Emmanuel Macron à la présidence de la République. L’ACAT appelle à voter contre la candidate du Front national, dont le programme traduit un profond mépris des droits de l’homme.
13765930124_d3aa7e6d24_b
Crédits : Global Panorama / Flickr Creative Commons
Le 03 / 05 / 2017

Dimanche 7 mai, les citoyens français éliront Marine Le Pen ou Emmanuel Macron à la présidence de la République. L’ACAT appelle à voter contre la candidate du Front national, dont le programme traduit un profond mépris des droits de l’homme.

Selon Florence Couprie, présidente de l’ACAT :

« Nous appelons clairement à voter contre l’accession de Marine Le Pen à l’Elysée. La magistrature suprême ne doit pas être occupée par une personne dont la totalité du programme repose sur le mépris des droits de l’homme, le rejet des étrangers, et de nombreuses mesures attentatoires à l’Etat de droit.»

« Politique pénale marquée par la répression tous azimuts, stigmatisation des étrangers, casse du droit d’asile, réduction du contrôle des forces de l’ordre… tout indique dans les propositions de Mme Le Pen une conception rétrograde de la société française, basée sur le rejet de l’altérité et l’utilisation de la force au mépris des libertés fondamentales. »

« Ainsi, en décembre 2014, la candidate du Front national affirmait que la torture se justifiait dans certains cas. Même si le retour de la peine de mort ne figure plus formellement dans son programme, Marine Le Pen a réaffirmé qu’elle souhaitait un référendum pour son rétablissement. Ces deux lignes rouges morales que sont le retour de la torture et de la peine de mort ne doivent jamais être franchies. »

« Pour sauvegarder l’héritage de la déclaration des droits de l’homme, et en tant que chrétiens, nous appelons à voter contre Marine Le Pen sans s’abstenir ni glisser un bulletin blanc dans l’urne. L'ACAT appelle donc à voter Emmanuel Macron. L’heure est trop grave pour fuir nos responsabilités. »

Contact presse :

Pierre Motin, 01 40 40 40 24 / 06 12 12 63 94 pierre.motin@acatfrance.fr

Note aux rédactions :

L’ACAT a publié un comparatif des programmes de Marine Le Pen et Emmanuel Macron sur les thématiques du droit d’asile, des prisons et de l’usage de la force par la police. Il est disponible à cette adresse : http://www.acatfrance.fr/communique-de-presse/police--asile--prisons----les-programmes-de-marine-le-pen-et-emmanuel-macron-passes-au-crible-

Articles associés

Communiqué
Darmanin_Thumbnail
France

Le ministre de l'Intérieur méconnaît la réalité des perso...

Le 28 / 11 / 2022
Gérald Darmanin, ministre de l'Intérieur, a demandé que soient appliquées les mêmes mesures de suivi aux étrangers faisant l'objet d'une OQTF que ceux ayant commis une infraction. Une atteinte sévère à l'état de droit qui assimile les personnes étrangères à des personnes délinquantes.
Communiqué
Darmanin_Thumbnail
France

Péril sur le droit d'asile !

Le 23 / 11 / 2022
Le 23 novembre, Gérald Darmanin a invité plusieurs organisations de la société civile à une concertation portant sur le droit d'asile, excluant une partie importante des acteurs de la Coordination française pour le droit d'asile dont l'ACAT-France est membre. Alors que le gouvernement français prépare un nouveau projet de loi pour réformer le droit d'asile, les mesures annoncées mettent en grand danger l'exercice du droit d'asile, pourtant droit fondamental et socle de notre solidarité.
Article
cfda_logo
France

Conditions minimales pour que l’asile soit un droit réel

Le 22 / 11 / 2022
Alors que le gouvernement annonce une nouvelle loi sur l’asile et l’immigration, la Coordination française pour le droit d’asile (CFDA) pose les 15 conditions minimales pour que l’asile soit un droit réel.