FranceMaroc
Communiqué

Après un mois, Claude Mangin suspend sa grève de la faim

L’ACAT se réjouit que Claude Mangin ait accepté de suspendre sa grève de la faim en attendant que les autorités françaises mènent à bien leurs discussion avec leurs partenaires marocains pour que ces derniers lèvent son interdiction d’entrée sur le territoire.
claude remise prix4
Le 17 / 05 / 2018

Claude Mangin-Asfari, citoyenne française et enseignante dans un collège de la région parisienne, est l’épouse de Naâma Asfari, prisonnier politique sahraoui au Maroc. Le lundi 16 avril, pour la quatrième fois en près de deux ans, Claude Mangin-Asfari s’est vu refuser l’accès au territoire marocain, sans motif exprimé. Elle a entamé une grève de la faim  le 18 avril 2018.

Nous espérons vivement que le Maroc consentira à effectuer ce geste humanitaire conformément à la décision du Comité des Nations unies contre la torture qui avait enjoint le Royaume à « permettre au plaignant [Monsieur Asfari] de recevoir des visites de la famille en prison  ».

L’ACAT se tiendra aux côtés de à Claude Mangin jusqu’à ce qu’elle retrouve son époux sahraoui, Naâma Asfari, dont elle est séparée depuis bientôt deux ans.

Articles associés

Bonne nouvelle
BN-Rida-Benotmane-202404
Maroc

Le journaliste Rida Benotmane est libre !

Le 18 / 04 / 2024
Condamné pour ses opinions, le journaliste Rida Benotmane, a été libéré le 9 mars dernier, après avoir purgé une peine d’un an et demi de prison. Il avait été arrêté à la suite de contenus postés sur les réseaux sociaux puis condamné à trois ans de prison, avant de voir sa peine réduite en appel. L’ACAT-France dénonce la torture subie par Rida Benotmane qui est resté à l'isolement en permanence. Elle rappelle l’importance de la liberté de la presse et de la liberté d’expression en démocratie.
Communiqué
Gaza-Airstrike-20231010_by-Wafa-APAimages
FranceIsraëlPalestine

Action juridique pour stopper les livraisons d’armes à Israël

Le 12 / 04 / 2024
L'ACAT-France et un ensemble d'ONG de défense des droits de l'Homme saisissent la justice en urgence pour stopper les ventes d'armes par la France à Israël. Objectif : obliger la France à respecter le droit international, qui interdit de transférer des armes vers un pays susceptible de les utiliser pour commettre de graves crimes internationaux. Par ces transferts, la France contribue au risque de faire basculer le droit légitime d'Israël à se défendre en génocide.
Actualité
Police-France_1160x600_by-Frederic-Legrand-COMEO
France

Usage excessif de la force par la police : la France persiste

Le 15 / 03 / 2024
Le 15 mars est la Journée internationale contre les violences policières. L’occasion pour l’ACAT-France de revenir sur les recommandations adressées par l’ONU au gouvernement français pour encadrer l’usage de la force par la police et la gendarmerie. Après son « examen périodique universel », c’est-à-dire son bilan en matière de droits de l’Homme, quelles recommandations la France a-t-elle accepté de mettre en œuvre ? Lesquelles ont été retoquées ? Analyse.