France
Communiqué

15e édition de la Nuit des Veilleurs du 26 au 27 juin

Pour sa 15e édition, du 26 au 27 juin, la Nuit des Veilleurs rassemblera des chrétiens -catholiques, protestants et orthodoxes- et des sympathisants de toutes générations afin de prier pour les victimes de la torture. Organisée par l’ACAT (Action des Chrétiens pour l’Abolition de la Torture), cet évènement œcuménique unique se déroulera en France et sur divers continents. Le thème de cette année est « Le cri de Job » (Job 17.15).
VISUEL-NDV2020-paysage-DEF-med
Le 11 / 06 / 2020

Ensemble, portons la flamme de l’Espérance pour soutenir les victimes de la torture !

Comme chaque année, l’ACAT-France et plusieurs autres ACAT en Europe et dans le reste du monde organisent la Nuit des Veilleurs. Cette chaîne de prière mondiale s’inscrit à la fois dans le mandat de l’ACAT et dans le cadre de la Journée internationale des Nations Unies pour le soutien aux victimes de la torture (26 juin). Depuis 2005, ce sont plus de 150 victimes qui ont été soutenues par la prière et par l’envoi de messages personnalisés

Comment participer à la Nuit des Veilleurs ?

Lors des éditions précédentes, tous les chrétiens étaient invités à veiller pendant des événements organisés près de chez eux : nuits de prière, veillées de feu,  célébrations œcuméniques, concerts, processions aux lanternes.

Dans le contexte inédit de cette année, par ailleurs propice au recueillement et à la méditation, tous -veilleurs historiques comme nouveaux venus- pourront s'unir dans la prière et se rassembler dans un espace spirituel adapté à leur  situation géographique, leur santé ou leur environnement familial, en respectant strictement les mesures sanitaires.

Des rassemblements en ligne seront  également organisés localement ou sur le site internet www.nuitdesveilleurs.fr dans lequel on trouvera de nombreuses ressources : textes bibliques, prières, méditations, chants, livret de prières ainsi que les portraits des victimes. Les veilleurs pourront aussi allumer une bougie en ligne ou déposer leur offrande dans le panier de quête.

Quel que soit le visage que prendra votre veillée là où vous serez, ce qui importe, c’est d’être rassemblés autour des victimes de la torture dans un même élan spirituel et de solidarité.

Aujourd’hui plus que jamais, la Nuit des Veilleurs est une invitation à s'éveiller ou se réveiller pour ne pas ignorer la souffrance de l'autre et pour lui montrer que nous sommes fraternellement auprès de lui/d’elle.

Rejoignez-nous pour faire vivre la flamme de l’Espérance !

Contact : communication @acatfrance.fr /  Téléphone : 01 40 40 74 10

Articles associés

Article
EUROPARL-1160x600_by-Ralf-Roletschek
France

élections et droit d'asile : notre tribune pour la Journée m...

Le 20 / 06 / 2024
« Il faut mettre le droit d’asile à l’abri de la fièvre de haine qui se propage comme une trainée de poudre » Dans le cadre de la Journée mondiale des réfugiés jeudi 20 juin et dans le contexte des élections, Yves Rolland, président de l’ACAT-France, alerte, dans une tribune parue dans La Croix, sur la mise en danger du droit d’asile en France et en Europe, portée par une politique déshumanisée qui ne cesse du gagner du terrain.
Communiqué
AN-1160x600_by-ZeusUpsistos
France

Législatives anticipées : déclaration de l’ACAT-France

Le 20 / 06 / 2024
En cette Journée mondiale des réfugiés et avant de commémorer la Journée internationale de soutien aux victimes de la torture le 26 juin, l’ACAT-France souhaite s’exprimer sur les risques que présente la situation politique en France.
Communiqué
Gaza-Airstrike-20231010_by-Wafa-APAimages
FranceIsraëlPalestine

Action juridique pour stopper les livraisons d’armes à Israël

Le 12 / 04 / 2024
L'ACAT-France et un ensemble d'ONG de défense des droits de l'Homme saisissent la justice en urgence pour stopper les ventes d'armes par la France à Israël. Objectif : obliger la France à respecter le droit international, qui interdit de transférer des armes vers un pays susceptible de les utiliser pour commettre de graves crimes internationaux. Par ces transferts, la France contribue au risque de faire basculer le droit légitime d'Israël à se défendre en génocide.