Cookie Consent par FreePrivacyPolicy.com
Maroc
Bonne nouvelle

La défenseure des droits humains sahraouie Sultana Khaya enfin libre

Sultana Khaya, présidente de la Ligue pour la défense des droits de l’Homme et contre le pillage des ressources naturelles, retenue abusivement par les autorités marocaines depuis le mois de novembre 2020 dans sa résidence et victime d’agressions sexuelles à répétition, a été libérée le 1er juin dernier.
Libération-Sultana-Khaya_20220701
Le 01 / 07 / 2022

Sultana Khaya, présidente de la Ligue pour la défense des droits de l’Homme et contre le pillage des ressources naturelles, retenue abusivement par les autorités marocaines depuis le mois de novembre 2020 dans sa résidence et victime d’agressions sexuelles à répétition, a été libérée le 1er juin dernier.

La défenseure des droits humains sahraouie Sultana Khaya est enfin libre ! Depuis le 1er juin 2022, les autorités marocaines ont mis fin à l’assignation à résidence forcée qui l’empêchait de se déplacer, notamment pour bénéficier de soins médicaux.

L’ACAT-France a soutenu Sultana à plusieurs reprises, dans le cadre d’appels à mobilisation et plus récemment lors de la Nuit des Veilleurs. Une mobilisation qui a porté ses fruits, et pour laquelle l’ACAT-France remercie chaleureusement tous les soutiens qui se sont engagés en faveur de sa libération !

De plus amples nouvelles de Sultana et de sa sœur Luara, elle aussi soumise au harcèlement et aux agressions des autorités marocaines, très prochainement !

Articles associés

Appel à mobilisation
Rida-Benotmane_Thumbnail
Maroc

Trois ans de prison ferme pour Rida Benotmane

Le 14 / 12 / 2022
Arrêté le 9 septembre 2022 à la suite de contenus postés sur les réseaux sociaux en 2021, le défenseur des droits humains Rida Benotmane a été condamné à trois ans de prison ferme le 9 novembre dernier.
Communiqué
Gdeim-Izik_Thumbnail
Sahara OccidentalMaroc

Gdeim Izik : six nouvelles plaintes contre le Maroc

Le 08 / 11 / 2022
En cette date du 12ème anniversaire du démantèlement du campement de Gdeim Izik, l’ACAT‑France se félicite du dépôt de six nouvelles plaintes contre le Maroc devant le Comité contre la torture des Nations unies concernant six prisonniers d’opinion sahraouis membres du groupe de Gdeim Izik. Celles-ci s’inscrivent dans la suite des quatre plaintes déjà déposées par l’ACAT‑France et ses partenaires le 9 juin 2022.
Actualité
Visite-Sultana-Khaya_2022
Sahara OccidentalMaroc

Sahara occidental : Sultana Khaya, le visage des défenseures ...

Le 26 / 09 / 2022
Le 16 septembre 2022, l’ACAT-France a eu le plaisir de recevoir Sultana Khaya, défenseure des droits humains et activiste pacifique sahraouie, lors de son passage à Paris. Après un an et demi de résidence surveillée, de harcèlements, d’agressions physiques et sexuelles, elle a enfin pu quitter son domicile de Boujdour le 1er juin 2022 pour se rendre en Espagne où elle a pu recevoir des soins.