Cookie Consent par FreePrivacyPolicy.com
Allemagne
Communiqué

40 organisations exhortent l’Allemagne de cesser les exportation d’armement au Yémen

L'interdiction des exportations d'armes doit être prolongée alors que 24 millions de civils souffrent depuis presque 7 ans.
Exportation-Armement-Allemagne-Yémen

Lire le communiqué de presse en allemand (original)

Lire le communiqué de presse en français

L'interdiction des exportations d'armes doit être prolongée alors que 24 millions de civils souffrent depuis presque 7 ans.

Dans une lettre ouverte, une large alliance de 40 organisations de la société civile allemande et internationale, dont l’ACAT-France, appelle le gouvernement allemand et les partis qui mènent les négociations de la coalition (le SPD, les Grünen/Bündnis90 et le FDP) à étendre l'interdiction des exportations et des licences d'armement pour l'Arabie saoudite à l'ensemble de la coalition militaire au Yémen.

Les organisations soussignées demandent une interdiction complète et illimitée des exportations d'armement par l’Allemagne à tous les membres de la coalition militaire dirigée par l'Arabie saoudite, tant qu'ils sont impliqués dans le conflit armé au Yémen ou tant qu'il existe un risque que les armes allemandes contribuent à des violations des droits humains et du droit international au Yémen. Ils demandent également l'abolition des exceptions existantes, telles que les exportations dans le cadre de projets conjoints européens.

En outre, les organisations appellent les gouvernements allemands actuels et futurs, sur la base d'une résolution du Parlement européen, à soutenir non seulement une interdiction nationale des exportations d'armes mais aussi un embargo sur les armes à l'échelle de l'Union européenne contre tous les membres de la coalition militaire dirigée par l'Arabie saoudite au Yémen.

L'alliance réunit un large groupe de la société civile active en Allemagne : le mouvement pour la paix, les organisations d'aide et de développement, les organisations de défense des droits humains et autres. "Nous parlons d'une seule voix et nous nous adressons avec insistance au gouvernement fédéral intérimaire, mais aussi au SPD, aux Grünen/Bündnis90 et au FDP. Chaque jour, les parties belligérantes au Yémen violent les droits humains et le droit humanitaire international.  Dans le même temps, le gouvernement allemand a approuvé des exportations d'armes d'une valeur totale de plus de sept milliards d'euros pour l'Arabie saoudite, les Émirats arabes unis et d'autres membres de la coalition militaire dirigée par l'Arabie saoudite de 2015 à 2020. Au cours des huit premiers mois de 2021, de nouvelles exportations d'au moins 180 millions d'euros ont été approuvées", critiquent les organisations.

Ils soulignent également que le prix de cette guerre est payé par des millions d'enfants, de femmes et d'hommes, dont les moyens de subsistance ont été complètement détruits : plus de 24 millions de Yéménites, dont plus de 11 millions d'enfants, dépendent de l'aide humanitaire.  Le Yémen est actuellement confronté à la pire crise alimentaire depuis l'escalade des combats en mars 2015.

Lire la lettre ouverte en allemand

Lire la lettre ouverte en anglais

Lire la lettre ouverte en français

  • Maintien de l'ordre