États-Unis
Actualité

Le Nebraska rétablit la peine de mort

Alors que les citoyens américains élisaient Donald Trump à la présidence des Etats-Unis, trois Etats américains ont voté en faveur de la peine de mort. Ces référendums locaux ont eu lieu en Californie, au Nebraska et dans l’Oklahoma. Le Nebraska en particulier a rétabli la peine capitale, après l’avoir abolie l’année dernière.
us_flag
Crédits : Nick Pezzillo / Flickr Creative Commons
Le 15 / 11 / 2016

Alors que les citoyens américains élisaient Donald Trump à la présidence des Etats-Unis, trois Etats américains ont voté en faveur de la peine de mort. Ces référendums locaux ont eu lieu en Californie, au Nebraska et dans l’Oklahoma. Le Nebraska en particulier a rétabli la peine capitale, après l’avoir abolie l’année dernière.

Le Nebraska a rétabli la peine capitale avec 61% des voix, abolissant une loi du parlement de l’Etat qui l’avait abolie en 2015. La dernière exécution au Nebraska remonte à 1997.

En Californie, les citoyens devaient se prononcer sur deux mesures. L’une, qui demandait l’interdiction de la peine capitale, a été rejetée par 54% des votes. L’autre, qui consiste à accélérer la procédure en limitant les possibilités d’appels a été adoptée. Bien qu’elle n’ait pas procédé à des exécutions depuis plus de 10 ans, la Californie est l’Etat qui compte le plus de condamnés à mort, avec 741 détenus dans le couloir de la mort.

Dans l’Oklahoma, les électeurs ont voté pour une mesure inscrivant la peine capitale dans la Constitution de l’Etat, afin de réduire le retard pris dans les exécutions. Cette nouvelle loi permet aux autorités de choisir « tout mode d’exécution non interdit par les Constitution des Etats-Unis ».

Ces résultats sont à contre-courant d’une tendance au déclin de la peine de mort dans le pays. Les Etats-Unis vont probablement connaître en 2016 leur plus bas nombre d’exécutions depuis 1991.

Articles associés

Appel à mobilisation
AAM_Flores_VIGNETTE
États-Unis

Demandons un nouveau procès pour Charles Flores !

Le 22 / 05 / 2024
Charles Don Flores, condamné à tort au Texas sur la base de preuves douteuses obtenues en utilisant l'hypnose sur un témoin oculaire, est dans le couloir de la mort depuis 1999. Son avocate se bat sans relâche pour prouver son innocence, obtenir un nouveau procès et, enfin, suspendre son exécution.
Appel à mobilisation
Template_AAM-vignette9
États-Unis

Arrêtons l'exécution de Brenda Andrew !

Le 05 / 03 / 2024
Brenda Evers Andrew a passé 19 ans dans le couloir de la mort d’Oklahoma dans des conditions de détention inhumaines. Malgré les violations flagrantes de ses droits et les préjugés de genre dont elle a fait l'objet, elle risque désormais une exécution imminente.
Appel du mois
WEB Sendiblue_HEADER-800-450-PEINE-DE-MORT-2023-10
États-UnisVietnam

J’agis pour l’abolition universelle de la peine de mort

Le 22 / 09 / 2023
La peine de mort constitue une torture tout au long du processus de condamnation et après le verdict. Les pays rétentionnistes doivent abolir la peine de mort dans le respect de l’interdiction de la torture, norme impérative du droit international.