Cookie Consent par FreePrivacyPolicy.com
Vietnam
Actualité

Le Conseil des droits de l’homme doit se mobiliser en réponse aux violences à Dong Tam

L’ACAT et 15 organisations vietnamiennes et internationales réclament l’ouverture d’une enquête indépendante du Conseil des droits de l’homme des Nations unies sur les violations des droits humains survenues à Dong Tam, près de Hanoï, le 9 janvier 2020. Nous appelons également à la libération des résidents de Dong Tam encore arbitrairement détenus dans des conditions inconnues.
le-dinh-kinh-1-scaled-1
Le Dinh Kinh, patriarche de la commune de Dong Tam, tué par la police vietnamienne lors d'un raid le 9 janvier 2020. Photo : The Vietnamese.org
Le 26 / 02 / 2020

Le 9 janvier 2020, près de 3 000 policiers anti-émeute ont effectué  en pleine nuit une descente dans le hameau de Hoanh au sein de la commune de Dong Tam, en réponse à une mobilisation de longue date des villageois contre des expropriations forcées dans la région. Ce raid policier, extrêmement violent, a causé la mort du leader octogénaire de la communauté, Le Dinh Kinh, ainsi que l’arrestation d'au moins 27 villageois. Ces derniers sont à ce jour toujours détenus au secret, sans accès à un avocat.

En amont de l’assaut, la police avait encerclé la zone et suspendu les communications téléphoniques et Internet. Aujourd’hui, Dong Tam est inaccessible aux journalistes indépendants et aux médias internationaux. Plusieurs activistes et blogueurs ont été harcelés et menacés d’être arrêtés depuis qu’ils ont tenté de faire toute la transparence sur le déroulé des évènements.

Dans cette lettre ouverte [en anglais] adressée à l’actuelle Présidente du Conseil des droits de l’homme des Nations Unies, Elisabeth Tichy-Fisslberger, seize organisations de la société civile vietnamienne et internationale dont l’ACAT appellent le Conseil à :

  • procéder par le biais des procédures spéciales des Nations unies à une enquête indépendante sur l’incident de Dong Tam aboutissant à des recommandations sur la poursuite en justice des responsables de violations graves des droits humains ;
  • exhorter le gouvernement vietnamien à libérer les personnes arrêtées arbitrairement lors de l’opération policière à Dong Tam et cesser toute forme de représailles à l’égard des résidents de Dong Tam et de leurs soutiens ;
  • demander au Vietnam d’autoriser les médias indépendants ainsi que la société civile à se rendre librement à Dong Tam et à échanger avec les résidents sans craintes de représailles.

 

Signataires de la lettre ouverte :

  • Nathalie Seff, déléguée générale - ACAT France
  • Nguyen Le Hung,  Bau Bi Tuong Than Association
  • Nguyen Van Dai, Brotherhood For Democracy
  • Vu Manh Hung, Chu Van An Educational Profession Association
  • Rodolphe Prom, Destination Justice
  • Nguyen Tuong Thuy, Independent Journalists Association of Vietnam
  • Liberal Publishing House
  • Révérend Anthony Dang Huu Nam, paroisse de My Khanh, diocèse de Vinh
  • Christophe Deloire, secrétaire général - Reporters sans frontières
  • Safeguard Defenders
  • Révérend JB Nguyen Dinh Thuc, paroisse de Song Ngoc, diocèse de Vinh
  • Rolin Wavre, Comité Suisse-Vietnam (COSUNAM)
  • Do Hoang Diem, Viet Tan
  • Duong Thi Phuong Hang, Vietnamese Journalists Union
  • Trinh Thi Ngoc Kim, Vietnamese Students Union
  • Watchdogs Unleashed

Articles associés

Actualité
visuel actu CWS1
ChineCamerounVietnam

Libres d'informer : défendons les journalistes contre la to...

Le 28 / 06 / 2022
Derrière les murs des prisons, dans les sous-sols du pouvoir, à l’abri des regards, des hommes et des femmes sont séquestrés, humiliés, affamés, battus afin de briser leur volonté de défendre un droit fondamental : la liberté d’expression et d’information. À l'occasion de la journée internationale de soutien au victimes de la torture le 26 juin, soutenons celles et ceux qui, pour avoir simplement exercé leur droit fondamental, sont victimes des pires injustices dans leur pays.
Actualité
NDV2022_Radio-Notre-Dame_ITW-Bernadette-Forhan
ChineCamerounSahara OccidentalFranceMarocMexiqueVietnam

La Nuit des Veilleurs est l'invitée de Radio Notre Dame

Le 16 / 06 / 2022
Bernadette Forhan, vice-présidente catholique de l'ACAT-France, était ce matin au micro de l'émission « Rencontre » sur Radio Notre Dame pour présenter la 17ème édition de la Nuit des Veilleurs. L'occasion de rappeler que la torture, loin d'être consignée à une image du Moyen-Âge continue de sévir. Mais que veillée après veillée, nos actions lui opposent une solidarité d'ampleur à l’égard des victimes.
Communiqué
1160-600_SITE_NDV2022
ChineCamerounSahara OccidentalFranceMarocMexiqueVietnam

Allumons une chaîne de solidarité internationale

Le 10 / 06 / 2022
L’ACAT-France organise, les 25 et 26 juin 2022, la 17ème édition de la Nuit des Veilleurs, dédiée à 8 cas de tortures dans le monde. Cet évènement œcuménique s’inscrit dans le travail au long cours mené par l’ACAT-France contre les pratiques tortionnaires dont les exemples continuent d’essaimer partout sur la planète. Ensemble, nous portons la flamme de l’espérance.