ChineCamerounMexiquePalestineRwandaVietnam
Communiqué

Journée internationale des Nations unies pour le soutien aux victimes de torture : l’ACAT-France se mobilise avec la Nuit des Veilleurs – 26 juin 2024

Le 26 juin 2024, à l’occasion de la Journée internationale des Nations unies pour le soutien aux victimes de torture, l’ACAT-France (Action des chrétiens pour l’abolition de la torture) organise la 19e Nuit des Veilleurs, au sein d’une année particulière qui marque les 50 ans de l'ONG. Cette édition aura pour thème « Grâce au Christ, la vie a vaincu la mort ». Comme chaque année, cette mobilisation militante et œcuménique rassemblera chrétiens du monde entier et sympathisants de toutes générations, engagés dans la défense des droits de l’Homme à travers plusieurs centaines de manifestations
1160-600_NDV-24
© Conception Christine Le Meur pour l'ACAT-France
Le 15 / 05 / 2024

Télécharger le communiqué de presse.

Ensemble, portons la flamme de l’espérance pour soutenir les victimes de torture !

Le 26 juin 1987, la Convention contre la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants entrait en vigueur. Les Nations unies ont depuis fait du 26 juin la Journée internationale en soutien aux victimes de la torture.

Avec la création de la Nuit des Veilleurs en 2006, l’ACAT-France a souhaité marquer cette journée d’une dimension chrétienne en donnant un sens spirituel à la défense des droits de l’Homme.

Depuis, plus de 220 défenseurs des droits ont été mis en valeur et soutenus par les membres ou des sympathisants de l’ACAT-France au cours de cet événement et plusieurs milliers d’actions ont été menées.  

De nombreuses façons de se mobiliser

Sur le site nuitdesveilleurs.fr, plusieurs actions sont proposées pour constituer une chaine de fraternité et sensibiliser autour de soi à travers l’histoire de vies brisées :

  • Organiser ou participer à des actions le 26 juin (nuit de prière, veillées de feu, célébrations œcuméniques, concerts, processions aux lanternes, etc.), et le faire savoir en les inscrivant dans le formulaire disponible
  • Écrire un message de soutien sur carte postale à chacune des victimes soutenues (plus de 2 000 messages reçus en 2023 !)
  • Allumer une bougie virtuelle à votre nom
  • Faire un don via une quête en ligne et permettre à l’ACAT-France de poursuivre sa mobilisation en faveur des victimes
  • Prier pour les victimes grâce aux textes et chants disponibles dans les ressources du site sur le thème « Grâce au Christ, la vie a vaincu la mort »
  • Poster la photo de sa bougie sur les réseaux sociaux le 26 juin en taguant l’ACAT-France et en utilisant notre hashtag #NuitDesVeilleurs

Créée en 1974, l’ACAT-France, ONG chrétienne œcuménique de défense des droits de l’Homme, lutte contre la torture et la peine de mort à l’international et défend le droit d’asile en Europe. Elle soutient toutes les victimes de torture et de mauvais traitements, sans distinction idéologique, ethnique ou religieuse. L’ACAT-France agit en enquêtant et documentant les cas de violations des droits humains, en proposant des recommandations tirées d’analyses, en accueillant des demandeurs d’asile pour les aider à constituer leur dossier, en menant des actions de plaidoyer auprès des pouvoirs publics, en animant le réseau par des actions de sensibilisation. L’ACAT-France s’appuie sur un réseau actif de 28 000 membres adhérents, donateurs et salariés déployés sur l’ensemble du territoire. 


Contact presse :

Louis Linel, chargé de communication et plaidoyer
communication@acatfrance.fr | +33 1 40 40 74 10 | +33  6 27 76 83 27

Articles associés

Bonne nouvelle
BN-Zhang-Zhan
Chine

La journaliste Zhang Zhan enfin libérée

Le 22 / 05 / 2024
Nos sources confirment la récente libération de la journaliste citoyenne Zhang Zhan. Sa libération survient après quatre ans de prison pour avoir informé ses concitoyens de la réalité de la situation à Wuhan, lors du pic de la pandémie de Covid-19. L’ACAT-France dénonce les actes de torture subis par Zhang Zhan et les atteintes à la liberté d’expression et à la liberté de la presse en Chine.
Appel à mobilisation
AAM_Awah_VIGNETTE
Cameroun

Thomas Awah Junior doit être libéré !

Le 15 / 05 / 2024
Le journaliste camerounais Thomas Awah Junior, arrêté en janvier 2017 croupit dans une cellule de la prison centrale de Kondengui, à Yaoundé. Condamné abusivement à onze ans de prison ferme par la justice militaire, sa privation de liberté est arbitraire selon le groupe de travail sur la détention arbitraire du Conseil des droits de l’Homme des Nations unies.
Actualité
HRC_UN7998440_by-Jean-Marc-Ferre
Vietnam

Droits de l'Homme au Viêtnam : bilan aux Nations unies

Le 07 / 05 / 2024
Ce 7 mai 2024, le Viêtnam passe son quatrième Examen périodique universel (EPU), un mécanisme unique des Nations unies qui permet aux États d’évaluer la situation des droits de l’Homme dans un autre pays. Violences policières, torture, peine de mort, liberté de la presse bafouée…Cinq ans après le précédent EPU, retour sur une évolution manquée.