ArgentineFrance
Bonne nouvelle

La Cour de Cassation accepte l'extradition de Mario Sandoval

La Cour de Cassation a rendu une décision historique en rejetant le pourvoi formé par un ancien officier de la police fédérale argentine, Mario Sandoval, réclamé par la Justice argentine pour les crimes contre l’humanité qu’il aurait commis durant la dictature argentine 1976-1983.
2_-_beatriz_flia_y_carlos_loza-912ae_1
Le 24 / 05 / 2018

Cette décision pourrait marquer un revirement de la jurisprudence de la Cour qui vient enfin d’accepter l’extradition d’une personne accusée de crimes contre l’humanité.

Nos associations se réjouissent vivement de cette décision historique ainsi que la famille de la victime Hernan Abriata et en particulier sa mère Beatriz, âgée de 92 ans.

Nous appelons dès à présent le gouvernement français à, dans les plus brefs délais, procéder à la signature du décret d’extradition. Il doit également veiller à ce que Mario Sandoval ne cherche pas à s'échapper.

Signataires :

La famille d’Hernan Abriata 

ACAF - Assemblée de citoyens argentins en France

ACAT - Action des chrétiens pour l’abolition de la torture
FAL - France Amérique latine
FIDH - Fédération internationale des ligues des droits de l’Homme

LDH - Ligue des droits de l’homme

CAJ - Comité de Acción Jurídica

CELS - Centro de Estudios Legales y Sociales

LADH - Liga Argentina por los derechos del hombre

 

Note aux rédactions :

Vous trouverez pour de plus amples informations :

  •  ici des éléments d’analyse sur le dossier Sandoval défendu par l’ACAT France
  • Ci- dessous une vidéo de Carlos Loza , qui revient notamment sur le cas Sandoval

 

 

Articles associés

Communiqué
Gaza-Airstrike-20231010_by-Wafa-APAimages
FranceIsraëlPalestine

Action juridique pour stopper les livraisons d’armes à Israël

Le 12 / 04 / 2024
L'ACAT-France et un ensemble d'ONG de défense des droits de l'Homme saisissent la justice en urgence pour stopper les ventes d'armes par la France à Israël. Objectif : obliger la France à respecter le droit international, qui interdit de transférer des armes vers un pays susceptible de les utiliser pour commettre de graves crimes internationaux. Par ces transferts, la France contribue au risque de faire basculer le droit légitime d'Israël à se défendre en génocide.
Actualité
Police-France_1160x600_by-Frederic-Legrand-COMEO
France

Usage excessif de la force par la police : la France persiste

Le 15 / 03 / 2024
Le 15 mars est la Journée internationale contre les violences policières. L’occasion pour l’ACAT-France de revenir sur les recommandations adressées par l’ONU au gouvernement français pour encadrer l’usage de la force par la police et la gendarmerie. Après son « examen périodique universel », c’est-à-dire son bilan en matière de droits de l’Homme, quelles recommandations la France a-t-elle accepté de mettre en œuvre ? Lesquelles ont été retoquées ? Analyse.
Actualité
BADINTER-ACTU-20240209
France

Hommage à Robert Badinter

Le 09 / 02 / 2024
Artisan de l’abolition de la peine de mort, Robert Badinter a permis à la France d’entrer dans le cercle très restreint des pays abolitionnistes en 1981. Son action pour les droits de l’Homme a inspiré et continue d’inspirer celle de l’ACAT-France qui lui rend ici hommage.