Cookie Consent par FreePrivacyPolicy.com
Notre magazine

HUMAINS N°26 - JOURNÉE MONDIALE CONTRE LA PEINE DE MORT : 20 ANS DE COMBAT !

En juin 2001 la déclaration pour une abolition universelle de la peine de mort était adoptée à Strasbourg lors du premier congrès mondial contre cette barbarie. Même si des progrès ont été accomplis et des victoires obtenues çà et là, la peine de mort reste hélas d’actualité. Ce dossier revient sur 20 ans d’actions. Plus que jamais, la Coalition mondiale contre la peine de mort est un lieu indispensable d’échanges et de soutien aux abolitionnistes du monde entier
H26_Cover
Photo montage pour la 20ème Journée mondiale contre la peine de mort à partir des affiches réalisées pour l'occasion. © Illustration Coralie Pouget - ACAT-France
Le 29 / 09 / 2022

Édito

« Écrire contre l’oubli et le désespoir » (Colette Chanas-Gobert, membre du CoDi et responsable de la commission Communication de l’ACAT-France)

Focus

« Peine de mort à Bahreïn : le choix de la torture » (Pôle Programme et plaidoyer de l’ACAT-France)

Décoder

« France : la réalité de l’usage de la force lors des manifestations » : interview de Vincent Victor, Observatoire des street-médics (Propos recueillis par Émilie Schmidt, responsable Programme et plaidoyer France sûreté & libertés de l’ACAT-France)

« Israël : l‘arbitraire de la détention administrative » (Bernadette Forhan, vice-présidente catholique de l’ACAT-France)

Fondamentaux

« Crimes de guerre, crimes contre l’humanité, crimes de génocide : quelles différences ? »

Dossier  « Journée mondiale contre la peine de mort : 20 ans de combat ! »

En juin 2001 la déclaration pour une abolition universelle de la peine de mort était adoptée à Strasbourg lors du premier congrès mondial contre cette barbarie. Même si des progrès ont été accomplis et des victoires obtenues çà et là, la peine de mort reste hélas d’actualité. Ce dossier revient sur 20 ans d’actions. Plus que jamais, la Coalition mondiale contre la peine de mort est un lieu indispensable d’échanges et de soutien aux abolitionnistes du monde entier.

 « La Coalition mondiale contre la peine de mort a 20 ans » (Bernadette Forhan, vice-présidente catholique de l’ACAT-France)

« La haine est une deuxième prison » : interview d’Antoinette Chahine, ancienne condamnée à mort et militante abolitionniste (Propos recueillis par Louis Linel, chargé de communication et plaidoyer de l’ACAT-France)

« Couloirs de la mort : le long supplice » (Éric Mirguet, directeur du Pôle Programme et plaidoyer de l’ACAT-France jusqu’au 13 juillet)

« La peine de de mort, un chemin pavé de torture » (Aurélie Plaçais, directrice de la Coalition mondiale contre la peine de de mort)

Agir

Retrouvez dans cette rubrique des tas d'infos et d'outils pour militer.

Méditer

« Même devant la mort, choisir la vie » (Anne Faisandier, théologienne, pasteure de l’Église protestante unie à Marseille)

> Télécharger Humains n° 26

> N'hésitez pas à vous abonner !

Articles associés

Appel à mobilisation
 Félix-Tshisekedi_Thumbnail_20221020
République Dém. du Congo

Condamné à mort à l’issue d’un procès non équitable

Le 19 / 10 / 2022
Joseph Mwamba Nkongo est l’une des nombreuses personnes condamnées à mort en République démocratique du Congo (RDC). Bien que ce pays n’ait plus exécuté la moindre personne depuis 2003, il continue de condamner régulièrement des personnes à la peine capitale. Depuis décembre 2021, Joseph Mwamba Mwamba fait partie des plus de 500 personnes détenues dans les « couloirs de la mort » de ce pays et attend son exécution, sans en connaître la date.
Actualité
image pdm coal - site

30 ans de correspondances pour dire non à la peine de mort

Le 10 / 10 / 2022
À l'occasion de la 20e journée mondiale contre la peine de mort consacrée à la torture, l'ACAT-France qui a mis en place une action de correspondance avec les condamnés à mort aux Etats-Unis il y a plus de 30 ans, a interrogé Paa Kofi, chargé de mobilisation et responsable de l'animation du programme. Il nous explique en quoi le lien tissé entre les correspondants et les détenus est essentiel.
Appel du mois
AM 2022-10-CARROUSEL-Bahrein-web2
Bahreïn

J’agis pour Mohamed Ramadan et Hussein Ali Moosa dans les co...

Le 23 / 09 / 2022
Accusés d’avoir participé à un attentat, Mohamed Ramadan et Hussein Ali Moosa ont été arrêtés et forcés de signer des aveux sous la torture. Le 13 juillet 2020, la Cour de cassation du Bahreïn a confirmé leur condamnation à mort. Ayant épuisé tous les recours internes, ils risquent d’être exécutés.