Cookie Consent par FreePrivacyPolicy.com
Notre magazine

HUMAINS N°25 - COMBATTRE LA TORTURE SOUS TOUTES SES FORMES

Nombreux sont ceux qui considèrent encore que les peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants (PTCID) ne peuvent avoir des conséquences aussi graves ou aussi dramatiques que la torture. À l’occasion de la Journée internationale de soutien aux victimes de la torture (26 juin), l’ACAT-France rappelle que l’interdiction de la torture est un absolu qui ne souffre aucune dérogation.
H25_Cover
Le 31 / 05 / 2022

Édito

« La tentation de la facilité » (Luc Bellière, responsable de la commission de réflexion sur la torture, de l’ACAT-France)

Focus

« Les violences sexuelles, arme de terreur contre les défenseures » (Élias Geoffroy, responsable Programme et plaidoyer Afrique du Nord et Moyen-Orient de l’ACAT-France)

Décoder

« Un symbole de l’arbitraire du pouvoir burundais » : interview de Germain Rukuki, défenseur des droits humains (Propos recueillis par Clément Boursin, responsable Programme et plaidoyer Afrique de l’ACAT-France)

« C’est notre responsabilité de briser le silence » : interview de Denis Mukwege, gynécologue, prix Nobel de la paix 2018 (Propos recueillis par Clément Boursin, responsable Programme et plaidoyer Afrique de l’ACAT-France)

Fondamentaux

« C’est quoi… la Cour internationale de justice ? »

Dossier  « Droits humains : combattre la torture sous toutes ses formes »

Nombreux sont ceux qui considèrent encore que les peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants (PTCID) ne peuvent avoir des conséquences aussi graves ou aussi dramatiques que la torture. À l’occasion de la journée internationale de soutien aux victimes de la torture (26 juin), l’ACAT-France rappelle dans ce dossier que l’interdiction de la torture est un absolu qui ne souffre aucune dérogation. Plus on ignore les mauvais traitements en laissant leurs auteurs impunis, plus les risques de dérapage se multiplient. L’interview du dossier porte sur la présence sociale et politique des Eglises dans des situations de violence et d’injustice.

 « L’antichambre de la torture » (Bernadette Forhan, présidente de l’ACAT-France)

« La France peut mieux faire » (Emilie Schmidt, responsable Programme et plaidoyer sûreté et libertés France, de l’ACAT-France)

 « Prendre soin d’un monde brisé : une responsabilité chrétienne ». Interview de William Cavanaugh, professeur de théologie et directeur du Centre pour le catholicisme mondial et la théologie interculturelle à l’université DePaul de Chicago (Propos recueillis par Katherine Shirk Lucas, Theologicum – Institut catholique de Paris)

Agir

Retrouvez dans cette rubrique des tas d'infos et d'outils pour militer.

Méditer

« Discerner la vérité, trouver le chemin » (Alain Gleizes, membre du groupe Sensibiliser les Eglises, de l’ACAT-France/Adaptation Colette Chanas-Gobert, responsable de la commission Communication de l’ACAT-France)

> Télécharger Humains n° 25 

> N'hésitez pas à vous abonner !

Articles associés

Notre magazine
actu-H27-1160x600

HUMAINS 27 : Soutenir les défenseurs des droits environnementaux

Le 15 / 12 / 2022
Partout dans le monde, les défenseurs des droits sont menacés, criminalisés, harcelés, incarcérés, agressés, tués. Ils sont encore trop nombreux à être en danger, bien que les mécanismes internationaux évoluent, lentement, dans le sens de leur protection. Tour d’horizon des défenseurs soutenus par l’ACAT-France.
Notre magazine
H26_Cover

HUMAINS N°26 - JOURNÉE MONDIALE CONTRE LA PEINE DE MORT

Le 29 / 09 / 2022
En juin 2001 la déclaration pour une abolition universelle de la peine de mort était adoptée à Strasbourg lors du premier congrès mondial contre cette barbarie. Même si des progrès ont été accomplis et des victoires obtenues çà et là, la peine de mort reste hélas d’actualité. Ce dossier revient sur 20 ans d’actions. Plus que jamais, la Coalition mondiale contre la peine de mort est un lieu indispensable d’échanges et de soutien aux abolitionnistes du monde entier
Notre magazine
H24_Actu

HUMAINS N°24 - DROIT D'ASILE EN EUROPE : LA GRANDE TRAHISON ?

Le 04 / 04 / 2022
Si l’ACAT-France salue la mobilisation pour l’accueil des réfugiés ukrainiens, elle constate que c’est la première fois que la directive européenne relative à la « protection temporaire » est activée depuis sa création en 2001. Dès lors, n’est-il pas légitime de se demander pourquoi ce qui est possible aujourd’hui ne l’a pas été auparavant pour des demandeurs d’asile en provenance d’autres pays ?