Cookie Consent par FreePrivacyPolicy.com
Cameroun
Bonne nouvelle

Mira Angoung, Etienne Ntsama, Moussa Bello et Tehle Membou enfin sortis de prison

Sortis le 21 janvier au soir, Mira Angoung, Etienne Ntsama, Moussa Bello et Tehle Membou, tous les quatre activistes au sein du collectif Stand Up For Cameroon, purgeaient une peine de prison à la suite de leur arrestation, le 18 octobre 2020. Ils avaient été condamnés parle tribunal militaire de Doula pour « tentative de complot, conspiration de révolution et d’insurrection ». Une accusation fondée sur aucune preuve, visant principalement à taire leur engagement citoyen pacifique.
StandUpForCameroon_Libres
Le 25 / 01 / 2022

Sortis le 21 janvier au soir, Mira Angoung, Etienne Ntsama, Moussa Bello et Tehle Membou, tous les quatre activistes au sein du collectif Stand Up For Cameroon, purgeaient une peine de prison à la suite de leur arrestation, le 18 octobre 2020. Ils avaient été condamnés parle tribunal militaire de Doula pour « tentative de complot, conspiration de révolution et d’insurrection ». Une accusation fondée sur aucune preuve, visant principalement à taire leur engagement citoyen pacifique.

Illustration du caractère inique de leur arrestation, leur arbitraire était artificiellement maintenue en raison du renvoi successif des audiences. L'ACAT-France déplorait leur situation. Le 31 décembre 2021, la sanction tombe finalement : ils sont condamnés à 16 mois de prison ferme. Un cinquième membre, Nana Collins, avait quant à lui été condamné à 18 mois de prison ferme.

Leur libération était donc attendue après qu'ils ont purgé la quasi-intégralité de leur peine en détention provisoire. L'ACAT-France se réjouit de les voir sortis de prison et appelle à la fin des poursuites pénales arbitraires engagées à l'encontre des membres de la société civile au motif de leur militantisme pacifique.

> Pour aller plus loin :

Appel à mobilisation du 6 octobre 2021 : « Détention arbitraire de cinq militants de la société civile depuis plus d’un an »

Articles associés

Appel du mois
WEB_HEAD 24.03
Cameroun

Je soutiens Sébastien Ebala et sa quête de justice!

Le 21 / 02 / 2024
Le citoyen camerounais Sébastien Ebala est en quête de justice. Victime de torture, il a déposé plainte au Cameroun et a saisi le Comité contre la torture des Nations unies à Genève. Jusqu’à ce jour, la justice camerounaise fait la sourde oreille.
Appel à mobilisation
Template_AAM-vignette10
Cameroun

La justice doit enquêter sur les allégations de torture

Le 17 / 01 / 2024
Des militaires camerounais, en service à la Présidence de la République, auraient torturé plusieurs jeunes soupçonnés d’avoir volé une importante somme d’argent au sein du domicile du Directeur du cabinet civil de la Présidence. Jusqu’à ce jour, ces allégations ne font l’objet d’aucune enquête, bien que la torture soit incriminée en droit par l’article 277-3 du Code pénal.
Appel à mobilisation
Template_AAM-vignette4
Cameroun

Justice pour Martinez Zogo !

Le 13 / 12 / 2023
Près d’un an après la découverte du corps supplicié du journaliste et animateur radio Martinez Zogo dans la banlieue de Yaoundé, capitale du Cameroun, l'instruction en cours au niveau du tribunal militaire de Yaoundé traîne en longueur et montre des limites en termes d’indépendance. Il est important de maintenir la pression sur les autorités camerounaises afin que toute la lumière soit faite sur cette affaire d’État.