Cookie Consent par FreePrivacyPolicy.com
Vietnam
Action

Pétition : pour la libération des défenseurs vietnamiens des droits humains !

L'ACAT demande au président Emmanuel Macron d’aborder auprès du gouvernement vietnamien les questions liées aux droits humains. Elle s’inquiète particulièrement du sort de deux défenseurs des droits humains emprisonnés - le pasteur Nguyen Trung Ton et M. Le Dinh Luong - et demande au Président français d’appeler à leur libération.
visuel VN  OK

Le 27 / 01 / 2021

Allons-nous laisser une nouvelle année s’ouvrir au Vietnam sous le signe de la répression ?

Les signes d’ouverture envoyés par les autorités vietnamiennes au reste du monde entre 2019 et 2020 concernant les droits humains n’ont été que des leurres. Le Vietnam demeure le pays de l’Asie du sud-est qui menace et condamne le plus sévèrement les défenseur·e·s des droits.

En 2019, l’ACAT-France a alerté l’opinion publique sur le traitement inhumain et indigne réservé aux défenseur.e.s des droits au Vietnam et exhorté les autorités françaises à œuvrer pour le respect au Vietnam des droits humains et la libération de deux défenseurs soutenus par notre ONG : le Pasteur Nguyen Trung Ton et M. Le Dinh Luong.

Les réactions de la France ne sont pas à la hauteur de cette situation critique, puisque à l’aube de 2021, non seulement les deux défenseurs en question sont toujours détenus et ce depuis 41 mois, mais qu’en janvier, trois journalistes citoyens et défenseurs ont été condamnés à des peines allant de 11 à 15 ans de prison.  

L’ACAT-France a lancé une pétition en soutien à son plaidoyer en faveur des défenseur·e·s détenu·e·s et bien souvent maltraité·e·s voire torturé·e·s, dans les prisons vietnamiennes. Cette pétition doit être remise (si les conditions sanitaires le permettent) à l’Elysée, le 12 février, en soutien à un courrier officiel que l’ACAT-France adressera au Président de la République.

Nous avons besoin de vos signatures ! 

Relayez notre appel ! Signez la pétition* pour obtenir la libération du Pasteur Ton, de Luong comme des autres femmes et hommes, défenseurs des droits !

Pourquoi le 12 février?

Le 12 février est le premier jour du nouvel an vietnamien, le Têt. Un nouvel an qui au regard de la situation des défenseur·e·s des droits au Vietnam, exige que nous restions mobilisé·e·s !

Le 12 février est également le jour du 1er anniversaire de l’accord de libre-échange signé entre l'Union européenne et le Vietnam. Signature qui devait offrir une "occasion unique" de relever "les normes en matière de droits de l'homme". Or, un an plus tard, un constat s’impose : le bilan est désastreux.

Par cette pétition, nous demandons au Président Emmanuel Macron d'envoyer un signal fort au gouvernement vietnamien et d'honorer les engagements de la France en faveur de la protection des défenseur·e·s, pris dans le cadre de son élection récente au Conseil des droits de l'homme des Nations Unies.

*Si vous ne pouvez signer cette pétition en ligne, c’est que vous l’avez déjà sans doute signée dans le cadre de notre campagne menée en 2019. Relayez-la alors autour de vous !  

Signez la pétition

Je signe pour la libération des défenseurs vietnamiens des droits humains

champ obligatoire
champ obligatoire
champ obligatoire
doit être une adresse email valide
Nous sommes
10813
à avoir signé la pétition !

Articles associés

Actualité
Nguyen-Van-Hoa
Vietnam

Nguyen Van Hoa placé en résidence surveillée

Le 15 / 01 / 2024
Nguyen Van Hoa est un journaliste, blogueur et défenseur des droits de l’Homme. En 2016, il a filmé et diffusé les images de manifestations pacifiques contre l’entreprise Formosa, responsable d’une catastrophe environnementale ayant affecté des centaines de milliers de personnes. Il avait été arrêté arbitrairement le 11 janvier 2017 et condamné à sept ans de prison puis trois ans d’assignation à résidence. Il a été libéré récemment, pour avoir purgé une partie de sa peine. Une bonne nouvelle pour son état de santé, particulièrement dégradé à cause de ses conditions de détention.
Appel à mobilisation
Template_AAM-vignette9
Vietnam

Le Huu Minh Tuan risque de mourir

Le 03 / 01 / 2024
En raison de ses activités de journaliste indépendant, Le Huu Minh Tuan a été arbitrairement condamné à onze ans d’emprisonnement, en janvier 2021. Aujourd’hui, il risque de mourir en prison.
Appel du mois
WEB_HEAD 24.01
ChineIndeSri LankaVietnam

Je soutiens les chrétiens d’Asie persécutés

Le 18 / 12 / 2023
En Asie, les pays sur lesquels l’ACAT-France est mobilisée sont parmi ceux de la zone comptant le plus grand nombre de chrétiens. Pourtant, de nombreuses ONG et organisations religieuses dénoncent les persécutions croissantes dont ces derniers font l’objet.
Appel du mois
WEB Sendiblue_HEADER-800-450-PEINE-DE-MORT-2023-10
États-UnisVietnam

J’agis pour l’abolition universelle de la peine de mort

Le 22 / 09 / 2023
La peine de mort constitue une torture tout au long du processus de condamnation et après le verdict. Les pays rétentionnistes doivent abolir la peine de mort dans le respect de l’interdiction de la torture, norme impérative du droit international.