Transparence financière

Afin de garantir une totale transparence financière à tous ceux qui soutiennent son action, l’ACAT-France se soumet à un triple contrôle :

  • une certification de ses comptes par un Commissaire aux comptes indépendant
  • un contrôle continu du Comité de la charte de déontologie des organisations sociales et humanitaires, organisme indépendant. Ses quatre champs de contrôle sont les suivants : fonctionnement statutaire et gestion désintéressée, rigueur de la gestion, qualité de la communication et des actions de collecte de fonds et transparence financière
  • une commission de Contrôle interne chargée de veiller à la bonne utilisation des fonds

Téléchargez l'Essentiel des comptes 2022

 

Origine des ressources : Nos ressources sont d’origine privée

  • La générosité des membres. Elle représente 58 % des 4 millions € de ressources de l’ACAT-France. Qu’elles soient adhérentes ou sympathisantes, qu’elles paient une cotisation et/ou fassent un don, 27 500 personnes dont près de 4 706 cotisants, ont contribué à assurer l’indépendance financière de l’ACAT-France (don moyen 2022 : 76 € pour un total de 2,3 millions €).

  • Autres fonds privés.  En 2022, la Fondation ACAT pour la dignité humaine* a soutenu à hauteur de 95 000 €, trois projets de l’ACAT-France. Elle a pour vocation d’inviter de grands donateurs à contribuer par leurs dons, à soutenir les projets d’associations qui placent l’être humain et la dignité au coeur de leurs projets.

  • Abonnements et ventes de publications. Les recettes (1,3 %) provenant des abonnements au Magazine Humains et de la vente de publications, s’élèvent à 54 402 €. Réalisées sans bénéfice, ces ventes n’ont pas pour objet d’apporter des ressources à l’association. En effet, au-delà des valeurs chrétiennes, laïques et humanistes que porte l’ONG ACAT-France, le Magazine Humains vise à sensibiliser et informer un large lectorat, à partager ses enquêtes et rapports, articles et dossiers de fond, de présenter les plaidoyers qu’elle initie et mène en France comme à l’étranger, tout au long de l’année.

Emploi des ressources

Au cours de l’exercice, l’ACAT-France a dépensé 3,4 millions €. L’essentiel de nos charges (64 %) a été directement consacré à la lutte contre la torture, la peine de mort et à la défense du droit d’asile. 2,15 millions € sont ainsi dédiés à nos missions sociales : actions de plaidoyer, missions d’enquête à l’étranger, publication de rapports, mobilisation de nos membres, etc.

*créée en 2013, la Fondation ACAT est abritée par la Fondation du protestantisme