Détention

Surpopulation, vétusté, accès aux soins limité, conditions de détention déplorables, conditions de travail difficiles pour le personnel… Les maux prêtés aux lieux de détention/rétention s’accumulent depuis des années.

Aujourd’hui, la France doit mettre en œuvre au plus vite les recommandations faites par le Comité pour la prévention de la torture du Conseil de l’Europe, en particulier concernant les conditions de détention. L’incarcération n’est pas seulement une peine, elle doit devenir pour les détenus un temps permettant de se reconstruire humainement et de reprendre place dans la société.

Pour aller plus loin :

> Surpopulation carcérale : plus on construit, plus on enferme

> Encellulement individuel : une nécessité pour le respect de la dignité humaine

> Santé en prison : un accès très lacunaire aux soins

Appel à mobilisation
Template_AAM-vignette1
IsraëlPalestine

Le calvaire des détenus gazaouis en Israël

Le 16 / 07 / 2024
Depuis le début de l’opération militaire qui a fait suite à l’attaque du Hamas contre Israël, le 4 octobre 2023, plusieurs milliers de Gazaouis sont détenus. Les conditions d’incarcération sont telles qu’il y a de forts soupçons d’usage systématique de la torture, dans différents camps militaires ou prisons israéliennes. Dans ces centres de détention, qualifiés par de nombreuses organisations non gouvernementales comme étant des « Guantánamo israéliens », les détenus ne bénéficient d’aucun droit et sont soumis à des traitements déshumanisants.
Bonne nouvelle
Gloria-Sengha-Libre_ACTU
République Dém. du Congo

Gloria Sengha libérée !

Le 11 / 07 / 2024
La militante et opposante politique Gloria Sengha – fondatrice du mouvement Vigilance citoyenne (VICI), membre de la campagne Tolembi Pasi (« Nous en avons assez de souffrir » en lingala) et membre du parti Envol – est enfin libre !
Appel à mobilisation
AAM_Muhoza-Irangabiye_VIGNETTE
Burundi

Sandra Muhoza et Floriane Irangabiye doivent être libérées !

Le 10 / 07 / 2024
Dans un contexte de rétrécissement de l’espace public au Burundi, les libertés d’expression et de la presse indépendante sont particulièrement ciblées par les autorités au pouvoir. Depuis le 18 avril 2024, la journaliste Sandra Muhoza est emprisonnée pour avoir fait des commentaires dans un groupe de conversations privées. Le 13 février 2024, la chambre de cassation de la Cour suprême a décidé de maintenir la condamnation de 10 ans d'emprisonnement contre la journaliste Floriane Irangabiye.
Appel à mobilisation
Template_AAM-vignette1
Tchad

Des militants du PSF détenus illégalement

Le 03 / 07 / 2024
Dans le contexte de l’assaut violent mené par des forces de défense et de sécurité (FDS) tchadiennes contre le siège du Parti socialiste sans frontières (PSF), à N’Djaména, le 28 février 2024, vingt-cinq militants et sympathisants de ce parti d’opposition ont été arrêtés sans base légale et sont, depuis quatre mois, emprisonnés arbitrairement dans différents lieux de détention à travers le Tchad. Ils sont privés de leurs droits à la défense.
Appel à mobilisation
AAM_Hernandez_VIGNETTE
Mexique

Kenia Hernández en danger !

Le 26 / 06 / 2024
Kenia Hernández a été transférée dans une prison de moindre sécurité pour se rapprocher de sa famille. Cependant, elle continue d'être attaquée pour son travail de défenseure à l'intérieur de la prison. Mobilisons-nous pour demander sa sécurité et sa libération rapide !
Événement
120x160 TEHACHAPI 15_05 OK HD
États-Unis

L’ACAT-France soutient et vous recommande le film documentai...

Le 25 / 06 / 2024
L’ACAT-France soutient et vous recommande très chaleureusement le film documentaire TEHACHAPI. Lumineux, émouvant, dense, ce film d’1h32 est réalisé par le photographe et artiste français JR. Il est sorti dans les salles de cinéma depuis le 12 juin et distribué par MK2 Films.
Appel du mois
WEB_HEAD 24.07
Sénégal

Je soutiens Pape Abdoulaye Touré dans sa quête de justice !

Le 25 / 06 / 2024
Le 14 avril 2024, Pape Abdoulaye Touré indique sur X : « Nous n’avons ni pardonné encore moins oublié […] les responsabilités seront situées ». Il y a un an, cet activiste sénégalais était torturé par des gendarmes.
Appel à mobilisation
AAM_Sengha_VIGNETTE
République Dém. du Congo

Gloria Sengha, détenue au secret

Le 12 / 06 / 2024
Le 17 mai 2024, autour de 17h, Gloria Sengha – fondatrice du mouvement Vigilance citoyenne (VICI), membre de la campagne Tolembi Pasi (« Nous en avons assez de souffrir » en lingala) et membre du parti Envol – a été enlevée par des policiers à Kinshasa, en compagnie de deux de ses collègues : Robert Bunda et Chadrack Tshadio. Elle est depuis lors portée disparue tandis que ses collègues ont été localisés dans les locaux de la police.
Appel à mobilisation
AAM_Ziane_VIGNETTE
Maroc

Le harcèlement judicaire contre Mohamed Ziane se poursuit

Le 29 / 05 / 2024
Mohamed Ziane, 81 ans et ancien bâtonnier du barreau de Rabat, est détenu depuis le 21 novembre 2022 dans une affaire qui vise vraisemblablement à le punir pour son travail d’avocat et pour ses propos en tant qu’opposant politique. Une nouvelle plainte a été ouverte contre lui en mars dernier.
Bonne nouvelle
BN-Zhang-Zhan
Chine

La journaliste Zhang Zhan enfin libérée

Le 22 / 05 / 2024
Nos sources confirment la récente libération de la journaliste citoyenne Zhang Zhan. Sa libération survient après quatre ans de prison pour avoir informé ses concitoyens de la réalité de la situation à Wuhan, lors du pic de la pandémie de Covid-19. L’ACAT-France dénonce les actes de torture subis par Zhang Zhan et les atteintes à la liberté d’expression et à la liberté de la presse en Chine.
Appel à mobilisation
AAM_Awah_VIGNETTE
Cameroun

Thomas Awah Junior doit être libéré !

Le 15 / 05 / 2024
Le journaliste camerounais Thomas Awah Junior, arrêté en janvier 2017 croupit dans une cellule de la prison centrale de Kondengui, à Yaoundé. Condamné abusivement à onze ans de prison ferme par la justice militaire, sa privation de liberté est arbitraire selon le groupe de travail sur la détention arbitraire du Conseil des droits de l’Homme des Nations unies.
Appel à mobilisation
Template_AAM-vignette10
Congo

Cinq jeunes meurent en détention

Le 24 / 04 / 2024
Dans la nuit du 10 au 11 mars 2024, cinq jeunes hommes sont décédés au sein du commissariat central de police Djoué à Brazzaville. Il est de la responsabilité des autorités congolaises, selon le droit international applicable, d’ouvrir une enquête indépendante et impartiale et de déterminer les circonstances ayant entraîné ces décès et les responsabilités éventuelles au sein de la police.