Cookie Consent par FreePrivacyPolicy.com

Détention

Surpopulation, vétusté, accès aux soins limité, conditions de détention déplorables, conditions de travail difficiles pour le personnel… Les maux prêtés aux lieux de détention/rétention s’accumulent depuis des années.

Aujourd’hui, la France doit mettre en œuvre au plus vite les recommandations faites par le Comité pour la prévention de la torture du Conseil de l’Europe, en particulier concernant les conditions de détention. L’incarcération n’est pas seulement une peine, elle doit devenir pour les détenus un temps permettant de se reconstruire humainement et de reprendre place dans la société.

Pour aller plus loin :

> Surpopulation carcérale : plus on construit, plus on enferme

> Encellulement individuel : une nécessité pour le respect de la dignité humaine

> Santé en prison : un accès très lacunaire aux soins

Appel du mois
WEB 1160 x 600_ACTU 2023-02
Arabie Saoudite

J’agis pour Israa al-Ghomgham

Le 23 / 01 / 2023
Arrêtée pour avoir simplement manifesté en décembre 2015, Israa al-Ghomgham risquait la peine de mort. Suite à une mobilisation en sa faveur, elle a été condamnée à huit ans d’emprisonnement en 2021 avant de voir sa détention augmentée de cinq années supplémentaires en 2022.
Appel à mobilisation
Wasantha-Mudalige
Sri Lanka

Plus de cinq mois de détention arbitraire pour Wasantha Mudalige

Le 18 / 01 / 2023
Wasantha Mudalige, figure de l’Inter-University Student Federation (IUSF), la plus grande organisation étudiante du Sri Lanka, est détenu arbitrairement depuis le 18 août 2022 pour le simple fait d’avoir participé pacifiquement à des manifestations. Bien qu’il ait été arrêté avec trois autres étudiants, il est désormais le seul à être encore détenu sous la loi de prévention contre le terrorisme (Prevention of Terrorism Act (PTA), en anglais).
Article
Article_Gabon-Bertrand-Zibi_Main_20230112
Gabon

Gabon : retour sur la détention injuste de Bertrand Zibi Abeghe

Le 12 / 01 / 2023
À l’occasion de son séjour à Paris, trois mois jour pour jour après sa libération, l’ancien prisonnier politique Bertrand Zibi Abeghe est venu le 13 décembre 2022 dans les locaux de l’ACAT-France afin de remercier l’association de sa mobilisation tout au long de sa longue incarcération de six années. L’occasion de faire un tour d’horizon sur sa situation et celle du Gabon, tout particulièrement sur le volet des droits humains et de la lutte contre l’impunité.
Appel à mobilisation
Armany_Mayoukou_Main
Congo

Décès d'Armany Mayoukou en garde à vue

Le 11 / 01 / 2023
Trois jours après son arrestation arbitraire, Armany Mayoukou est mort en garde à vue au commissariat central de police de la Mfoa à Brazzaville, dans la nuit du 4 au 5 décembre 2022. Sa famille a été informée par un policier de manière anonyme. Ses parents ont mobilisé diverses connaissances pour obtenir la fiche de dépôt du corps de leur fils, à la morgue du centre hospitalier et universitaire de Brazzaville, et s’y rendre. Ils y ont vu un corps torturé.
Appel à mobilisation
Jean-Rémy-Yama_Main
Gabon

Détention arbitraire d’un leader syndicaliste

Le 04 / 01 / 2023
Cela fait maintenant plus de dix mois que Jean-Rémy Yama, Président de Dynamique unitaire – la plus importante coalition syndicale du Gabon – et membre actif de Tournons la Page (TLP-Gabon) est maintenu en détention provisoire à la prison centrale de Libreville pour une affaire de détournement de fonds publics. Pour ses avocats, sa détention n’a pas de justification judiciaire : il est un prisonnier politique, arbitrairement détenu.
Bonne nouvelle
Tony-Germain-Nkina_Main
Burundi

Burundi : Tony Germain Nkina libéré !

Le 28 / 12 / 2022
L'ACAT-France salue l'acquittement puis la libération, en cette fin d'année 2022, de Tony Germain Nikina et de son client Apollinaire Hitimana. Il était le dernier défenseur des droits humains emprisonné au Burundi, à la suite d'un procès injuste qui l'avait condamné pour de prétendus actes de complicité avec des attaques qui ont secoué le pays. Pour seules preuves, l'accusation pointait son travail de défenseur au sein de l'Association pour la protection des droits humains et des personnes détenues.
Appel du mois
AM Nguyen Trung Ton 2023-01_Sendiblue_Cover
Vietnam

J’agis pour Nguyen Trung Ton

Le 19 / 12 / 2022
Nguyen Trung Ton est un pasteur protestant et défenseur des droits humains qui a été condamné en 2018 à 12 ans de prison pour avoir défendu la liberté de culte et la démocratie. Depuis, ses conditions de détention ont des conséquences sur sa santé, qui se dégrade.
Communiqué
Salah-Hamouri_Thumbnail
IsraëlPalestine

La déportation de Salah Hamouri est un crime de guerre

Le 18 / 12 / 2022
C’est officiel, les autorités israéliennes viennent d’expulser Salah Hamouri. L’avocat franco‑palestinien et défenseur des droits humains arrivera à l’aéroport de Paris-Charles de Gaulle, ce dimanche 18 décembre à 9h55. 
Appel à mobilisation
Rida-Benotmane_Thumbnail
Maroc

Trois ans de prison ferme pour Rida Benotmane

Le 14 / 12 / 2022
Arrêté le 9 septembre 2022 à la suite de contenus postés sur les réseaux sociaux en 2021, le défenseur des droits humains Rida Benotmane a été condamné à trois ans de prison ferme le 9 novembre dernier.
Communiqué
Photo_Actualité 20ème Congrès PCC-redim
Chine

Nous ne voulons pas d'un second Tiananmen

Le 12 / 12 / 2022
Les manifestations pacifiques, critiques de la politique « zéro Covid » du gouvernement chinois, ont été vivement réprimées. Censure, recours à la force, arrestations arbitraires, les libertés sont à tel point menacés que nos organisations signataires urgent Catherine Colonna, ministre de l'Europe et des Affaires étrangères, d'intercéder auprès des autorités pour éviter que n'ait lieu un second Tian’anmen.
Appel à mobilisation
AAM_Sylla-Diallo_Thumbnail
Guinée

Maintenus en détention de manière arbitraire

Le 08 / 12 / 2022
Oumar Sylla – coordinateur du Front national pour la défense de la Constitution (FNDC), coordinateur adjoint de Tournons La Page Guinée (TLP-Guinée) – et Ibrahima Diallo – coordinateur de TLP-Guinée, responsable des opérations du FNDC – sont détenus arbitrairement à la maison centrale de Conakry depuis plus de quatre mois pour avoir exercé de manière pacifique leurs droits à la liberté d’expression et de réunion.
Communiqué
Salah-Hamouri_Thumbnail
IsraëlPalestine

La France doit dénoncer l’expulsion de Salah Hamouri

Le 02 / 12 / 2022
Plusieurs ONG appellent Emmanuel Macron à agir immédiatement contre l’expulsion de l’avocat franco-palestinien Salah Hamouri. Les autorités israéliennes ont décidé d’expulser M. Hamouri de sa ville natale, Jérusalem, en violation du droit international. Salah Hamouri vit dans Jérusalem Est occupée et a donc droit aux protections du droit international humanitaire, y compris l'interdiction fondamentale d'expulsion du territoire occupé.