Cookie Consent par FreePrivacyPolicy.com

Appels À MOBILISATION ET APPELS urgents 

Une lettre, puis une lettre, puis votre lettre… arrête la main des bourreaux !

Quand un directeur de prison au Sri-Lanka, un chef de gouvernement régional au Paraguay ou le Président de la Côte d'Ivoire reçoit par la poste des milliers de lettres concernant un détenus, ils ne restent pas indifférents.

Appels à mobilisation, Appels urgents... De quoi s'agit-il ?

Les appels à mobilisation : une action hebdomadaire pour aider une victime

Les Appels à mobilisation (anciennement "Appels urgents") sont des courriers hebdomdaires créés par l'ACAT-France à destination de ses abonnés pour leur permettre de se saisir du cas d'une victime (arrestation arbitraire, disparition forcée, torture...). Chaque Appel à mobilisation est accompagné d'éléments de contexte spécifiques (sur l'affaire en question) et d'autres plus généraux (sur la situation des droits humains dans le pays) ainsi que d'une lettre à adresser aux autorités publiques par voie postale ou par voie électronique. Vous pouvez aussi les relayer sur les réseaux sociaux, Facebook et Twitter en particulier !

Les appels urgents : chaque instant compte

Tous les appels ont besoin de vous, mais certains cas exigent un élan particulièrement critique de mobilisation, par exemple pour empêcher une personne d'être exécutée ou parce qu'une décision de justice doit être rendue prochainement. Ces appels comportent la mention  « urgent ».

Quelques exemples

ÉgypteEman Al-Helw et Hossam Ahmed  

Militants pacifiques, ils ont été victmes d'une campagne d'arrestations de masse en février 2019 visant à réprimer les critiques émanant de la société civiles à l'encontre du gouvernement. Officiellement poursuivis pour participation à un groupe terroriste, leur détention a ensuite été renouvelée dans une cellule souterraine. Le traitement hormonal d'Hossam Ahmed lui a été refusée tandis qu'il a subi un examen corporel en violation de son integrité.

Action ACAT-France par appel à mobilisation : décembre 2019
Libérés en : octobre 2020

Burundi Germain Rukuki

Prisonnier d'opinion pendant 4 années, Germain Rukuki a payé cher son engagement pacfique en faveur des droits humains au sein de plusieurs organisations burundaises dont l'ACAT-Burundi, dissoute depuis. Arrêté en juillet 2017 par les services de renseignement, il est condamné à 32 ans de prisons à la suite d'un procès émaillé d'irrégularités.

Action ACAT-France par appel à mobilisation : d'août 2017 à juin 2021
Libéré en : juin 2021

Concrètement, comment faire ?

Parce que l'ACAT-France constate depuis sa création que l'affluence d'une montagne de lettres est le moyen le plus efficace de faire pression sur certains décideurs politiques, elle mobilise régulièrement ses plus de 6 000 abonnés aux appels urgents pour intervenir en faveur des victimes de torture.

Exigez l'arrêt des sévices, demandez une libération, dénoncez un procès inéquitable : recevez gratuitement nos appel à mobilisation.

  • Une fois par semaine, vous pourrez intervenir en faveur d’une personne menacée.
  • Vous recevez par mail l'action de l'appel à mobilisation.
  • Vous téléchargez, imprimez et signez la lettre d’intervention.
  • Vous postez la lettre à l’adresse indiquée.

Abonnez-vous aux appels à mobilisation et  urgents en remplissant le formulaire ci-dessous :

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Merci, votre inscription est confirmée.

Appels à mobilisation & urgents

Inscrivez-vous à nos appels à mobilisation et urgents

Les appels à mobilisation et urgents figurent en tant qu'actions ou actualités sur notre site (liens ci-dessous).
Vous pouvez retrouver le modèle de lettre à imprimer en bas de chacune de ces pages.

Les derniers appels par ordre chronologique :

Appel à mobilisation
Template_AAM-vignette9
Burundi

Floriane Irangabiye doit être libérée

Le 28 / 02 / 2024
Le 13 février 2024, la chambre de cassation de la Cour suprême a décidé de maintenir la condamnation de 10 ans d'emprisonnement contre la journaliste Floriane Irangabiye. Une décision injuste car la journaliste burundaise est arbitrairement détenue pour avoir usé de sa liberté d’expression.
Appel à mobilisation
Template_AAM-vignette10
Chine

Le verdict du procès de Li Qiaochu enfin connu

Le 19 / 02 / 2024
Les autorités ont interdit à la famille et l’avocat de Li Qiaochu d’assister à son procès pour « incitation à la subversion du pouvoir d’État ». Deux mois après, le verdict a enfin été rendu public.
Appel à mobilisation
Template_AAM-vignette4
Mexique

Je soutiens la communauté de Tierra Blanca Copala

Le 14 / 02 / 2024
La communauté de Tierra Blanca Copala vit dans un climat de violence armée orchestrée par des groupes paramilitaires et par la complicité de l'Etat. Malgré l'urgence de la situation, les autorités mexicaines ont fait preuve d'indifférence pour mettre fin à ce calvaire.
Appel à mobilisation
Template_AAM-vignette9
République Dém. du Congo

Stanis Bujakera Tshiamala doit être libéré !

Le 07 / 02 / 2024
Le journaliste congolais Stanis Bujakera Tshiamala croupit dans une cellule de la prison de Makala à Kinshasa. Il est arbitrairement détenu depuis le 8 septembre 2023, date à laquelle il a été arrêté à l'aéroport de Ndjili à Kinshasa.
Appel à mobilisation
Template_AAM-vignette9
Chine

60 ans de relations France-Chine, 0 intervention pour Wu Xianle

Le 30 / 01 / 2024
Wu Xianle est détenu arbitrairement depuis trois ans. Son crime ? Ancien cadre du Parti, il était considéré comme opposant potentiel par Xi Jinping. En plus, il est marié à un homme étranger.
Appel à mobilisation
Template_AAM-vignette10
Mexique

Un an sans Ricardo et Antonio

Le 25 / 01 / 2024
Le 15 janvier 2024 a marqué le premier anniversaire de la disparition du dirigeant communautaire Antonio Díaz Valencia et de l'avocat et défenseur des droits de l'Homme Ricardo Lagunes Gasca. Continuons à exiger de l'État mexicain qu'il prenne toutes les mesures nécessaires pour les retrouver !
Appel à mobilisation
Template_AAM-vignette10
Cameroun

La justice doit enquêter sur les allégations de torture

Le 17 / 01 / 2024
Des militaires camerounais, en service à la Présidence de la République, auraient torturé plusieurs jeunes soupçonnés d’avoir volé une importante somme d’argent au sein du domicile du Directeur du cabinet civil de la Présidence. Jusqu’à ce jour, ces allégations ne font l’objet d’aucune enquête, bien que la torture soit incriminée en droit par l’article 277-3 du Code pénal.
Appel à mobilisation
Template_AAM-vignette10
Angola

Détentions arbitraires de militants

Le 10 / 01 / 2024
Gilson Morreira, Adolfo Campos, Abraão Pedro Santos et Hermenegildo Victor José sont arbitrairement détenus depuis le 16 septembre 2023. Leur tort : avoir voulu participer à une manifestation de solidarité avec les chauffeurs de mototaxi à Luanda.
Appel à mobilisation
Template_AAM-vignette9
Vietnam

Le Huu Minh Tuan risque de mourir

Le 03 / 01 / 2024
En raison de ses activités de journaliste indépendant, Le Huu Minh Tuan a été arbitrairement condamné à onze ans d’emprisonnement, en janvier 2021. Aujourd’hui, il risque de mourir en prison.
Appel à mobilisation
Template_AAM-vignette4
Cameroun

Justice pour Martinez Zogo !

Le 13 / 12 / 2023
Près d’un an après la découverte du corps supplicié du journaliste et animateur radio Martinez Zogo dans la banlieue de Yaoundé, capitale du Cameroun, l'instruction en cours au niveau du tribunal militaire de Yaoundé traîne en longueur et montre des limites en termes d’indépendance. Il est important de maintenir la pression sur les autorités camerounaises afin que toute la lumière soit faite sur cette affaire d’État.
Appel à mobilisation
Template_AAM-vignette10
Mexique

La lutte pour la libération de Yonny Ronay continue !

Le 07 / 12 / 2023
Yonny Ronay a été condamné au Chiapas à une très lourde peine de prison sur la base d'aveux obtenus sous la torture et de preuves fabriquées. Récemment, un juge a reconnu des irrégularités dans son procès pénal et a ordonné de le rétablir. Une nouvelle sentence en appel devra être émise, ce qui pourrait ouvrir la voie à sa libération.
Appel à mobilisation
Template_AAM-vignette10
IsraëlPalestine

Des arrestations et des mauvais traitements en forte hausse

Le 29 / 11 / 2023
Alors que la Guerre entre Israël et le Hamas a fait plus de 15 000 morts dans la Bande de Gaza, une trêve a permis de libérer des otages contres des prisonniers palestiniens, ainsi que le passage de centaines de camions chargés d’aide humanitaire. Mais dans les prisons israéliennes et en Cisjordanie, la situation est des plus préoccupantes, avec chaque jour des arrestations et des morts.