Appels À MOBILISATION ET APPELS urgents 

Une lettre, puis une lettre, puis votre lettre… arrête la main des bourreaux !

Quand un directeur de prison au Sri-Lanka, un chef de gouvernement régional au Paraguay ou le Président de la Côte d'Ivoire reçoit par la poste des milliers de lettres concernant un détenus, ils ne restent pas indifférents.

Appels à mobilisation, Appels urgents... De quoi s'agit-il ?

Les appels à mobilisation : une action hebdomadaire pour aider une victime

Les Appels à mobilisation (anciennement "Appels urgents") sont des courriers hebdomdaires créés par l'ACAT-France à destination de ses abonnés pour leur permettre de se saisir du cas d'une victime (arrestation arbitraire, disparition forcée, torture...). Chaque Appel à mobilisation est accompagné d'éléments de contexte spécifiques (sur l'affaire en question) et d'autres plus généraux (sur la situation des droits humains dans le pays) ainsi que d'une lettre à adresser aux autorités publiques par voie postale ou par voie électronique. Vous pouvez aussi les relayer sur les réseaux sociaux, Facebook et Twitter en particulier !

Les appels urgents : chaque instant compte

Tous les appels ont besoin de vous, mais certains cas exigent un élan particulièrement critique de mobilisation, par exemple pour empêcher une personne d'être exécutée ou parce qu'une décision de justice doit être rendue prochainement. Ces appels comportent la mention  « urgent ».

Quelques exemples

ÉgypteEman Al-Helw et Hossam Ahmed  

Militants pacifiques, ils ont été victmes d'une campagne d'arrestations de masse en février 2019 visant à réprimer les critiques émanant de la société civiles à l'encontre du gouvernement. Officiellement poursuivis pour participation à un groupe terroriste, leur détention a ensuite été renouvelée dans une cellule souterraine. Le traitement hormonal d'Hossam Ahmed lui a été refusée tandis qu'il a subi un examen corporel en violation de son integrité.

Action ACAT-France par appel à mobilisation : décembre 2019
Libérés en : octobre 2020

Burundi Germain Rukuki

Prisonnier d'opinion pendant 4 années, Germain Rukuki a payé cher son engagement pacfique en faveur des droits humains au sein de plusieurs organisations burundaises dont l'ACAT-Burundi, dissoute depuis. Arrêté en juillet 2017 par les services de renseignement, il est condamné à 32 ans de prisons à la suite d'un procès émaillé d'irrégularités.

Action ACAT-France par appel à mobilisation : d'août 2017 à juin 2021
Libéré en : juin 2021

Concrètement, comment faire ?

Parce que l'ACAT-France constate depuis sa création que l'affluence d'une montagne de lettres est le moyen le plus efficace de faire pression sur certains décideurs politiques, elle mobilise régulièrement ses plus de 6 000 abonnés aux appels urgents pour intervenir en faveur des victimes de torture.

Exigez l'arrêt des sévices, demandez une libération, dénoncez un procès inéquitable : recevez gratuitement nos appel à mobilisation.

  • Une fois par semaine, vous pourrez intervenir en faveur d’une personne menacée.
  • Vous recevez par mail l'action de l'appel à mobilisation.
  • Vous téléchargez, imprimez et signez la lettre d’intervention.
  • Vous postez la lettre à l’adresse indiquée.

Abonnez-vous aux appels à mobilisation et  urgents en remplissant le formulaire ci-dessous :

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Merci, votre inscription est confirmée.

Appels à mobilisation & urgents

Inscrivez-vous à nos appels à mobilisation et urgents

Les appels à mobilisation et urgents figurent en tant qu'actions ou actualités sur notre site (liens ci-dessous).
Vous pouvez retrouver le modèle de lettre à imprimer en bas de chacune de ces pages.

Les derniers appels par ordre chronologique :

Appel à mobilisation
AAM_Sengha_VIGNETTE
République Dém. du Congo

Gloria Sengha, détenue au secret

Le 12 / 06 / 2024
Le 17 mai 2024, autour de 17h, Gloria Sengha – fondatrice du mouvement Vigilance citoyenne (VICI), membre de la campagne Tolembi Pasi (« Nous en avons assez de souffrir » en lingala) et membre du parti Envol – a été enlevée par des policiers à Kinshasa, en compagnie de deux de ses collègues : Robert Bunda et Chadrack Tshadio. Elle est depuis lors portée disparue tandis que ses collègues ont été localisés dans les locaux de la police.
Appel à mobilisation
AAM_Ho-Duy-Hai_VIGNETTE
Vietnam

Ho Duy Hai, innocent, dans le couloir de la mort

Le 05 / 06 / 2024
Prononcée il y a seize ans, la peine de mort de Ho Duy Hai avait malheureusement été confirmée par la Cour populaire suprême de Hanoï. Il a toujours clamé son innocence, en vain. Ne l’oublions pas.
Appel à mobilisation
AAM_Ziane_VIGNETTE
Maroc

Le harcèlement judicaire contre Mohamed Ziane se poursuit

Le 29 / 05 / 2024
Mohamed Ziane, 81 ans et ancien bâtonnier du barreau de Rabat, est détenu depuis le 21 novembre 2022 dans une affaire qui vise vraisemblablement à le punir pour son travail d’avocat et pour ses propos en tant qu’opposant politique. Une nouvelle plainte a été ouverte contre lui en mars dernier.
Appel à mobilisation
AAM_Flores_VIGNETTE
États-Unis

Demandons un nouveau procès pour Charles Flores !

Le 22 / 05 / 2024
Charles Don Flores, condamné à tort au Texas sur la base de preuves douteuses obtenues en utilisant l'hypnose sur un témoin oculaire, est dans le couloir de la mort depuis 1999. Son avocate se bat sans relâche pour prouver son innocence, obtenir un nouveau procès et, enfin, suspendre son exécution.
Appel à mobilisation
AAM_Awah_VIGNETTE
Cameroun

Thomas Awah Junior doit être libéré !

Le 15 / 05 / 2024
Le journaliste camerounais Thomas Awah Junior, arrêté en janvier 2017 croupit dans une cellule de la prison centrale de Kondengui, à Yaoundé. Condamné abusivement à onze ans de prison ferme par la justice militaire, sa privation de liberté est arbitraire selon le groupe de travail sur la détention arbitraire du Conseil des droits de l’Homme des Nations unies.
Appel à mobilisation
HUSSEIN-AAM202405
Égypte

Mahmoud Hussein doit être libéré !

Le 01 / 05 / 2024
Arrêté en 2014, détenu et torturé pour avoir porté un T-shirt où il était écrit « une nation sans torture », Mahmoud Hussein est libéré en 2016, mais est à nouveau arrêté en août 2023 toujours pour la même affaire. Un juge ordonne le 23 avril 2024 sa libération que l’on attend toujours. Les charges portées contre lui n’ont toujours pas été abandonnées.
Appel à mobilisation
Template_AAM-vignette10
Congo

Cinq jeunes meurent en détention

Le 24 / 04 / 2024
Dans la nuit du 10 au 11 mars 2024, cinq jeunes hommes sont décédés au sein du commissariat central de police Djoué à Brazzaville. Il est de la responsabilité des autorités congolaises, selon le droit international applicable, d’ouvrir une enquête indépendante et impartiale et de déterminer les circonstances ayant entraîné ces décès et les responsabilités éventuelles au sein de la police.
Appel à mobilisation
Template_AAM-vignette9
Vietnam

Les persécutions contre les chrétiens continuent

Le 17 / 04 / 2024
En avril 2023, Y Krec Bya et d’autres membres de son Église ont été arrêtés arbitrairement en raison de leurs activités religieuses. Il vient d’être lourdement condamné à 13 ans d’emprisonnement.
Appel à mobilisation
Template_AAM-vignette10
Rwanda

Nouvelles violences contre Dieudonné Niyonsenga

Le 10 / 04 / 2024
Le journaliste rwandais Dieudonné Niyonsenga – alias Cyuma Hassan – semble faire l’objet de violences répétées en prison ainsi que de mauvaises conditions de détention. La Cour d'appel vient pourtant de confirmer sa condamnation. Les autorités rwandaises ont l'obligation de le protéger. Mobilisons-nous !
Appel à mobilisation
Template_AAM-vignette4
Iran

Trois manifestants sous la menace d’exécutions imminentes

Le 03 / 04 / 2024
Alors que la période du nouvel an iranien Norouz et le mois sacré du Ramadan marquent généralement une réduction drastique dans le nombre d’exécutions, le mois qui suit connaît à l’inverse un pic d’exécutions en Iran. Trois prisonniers politiques sont particulièrement menacés, étant donné que la Cour suprême a confirmé leur condamnation à mort.
Appel à mobilisation
Template_AAM-vignette1
Colombie

La Communauté de paix San José de Apartadó en deuil

Le 27 / 03 / 2024
À l'occasion du 27e anniversaire de la Communauté de Paix San José de Apartadó, l'ACAT-France condamne fermement les assassinats de Nallely Sepúlveda et d'Edinson David. Nous demandons des garanties de sécurité pour la Communauté et une enquête rapide sur les responsables.
Appel à mobilisation
Template_AAM-vignette9
Guinée

Justice pour les victimes de répression

Le 20 / 03 / 2024
Trop de citoyens guinéens meurent par balles dans des contextes de manifestations : au moins dix depuis le début de l’année 2024. Cela doit cesser. L’usage de la force létale par les agents d’application des lois fait rarement l’objet de réelles enquêtes et les auteurs de tirs mortels illégaux ne répondent quasiment jamais de leurs actes devant la justice guinéenne faute de volonté politique. Cela doit changer.