Cookie Consent par FreePrivacyPolicy.com
Mexique
Bonne nouvelle

Cristel, Leonardo et Eduardo enfin libres !

L’ACAT se réjouit de la libération ce 2 décembre 2015 de Cristel Fabiola Piña Jasso, de son mari Leonardo de la O Ramos, et de leur co-accusé Eduardo Estrada Cardona. Tous trois ont été victimes de torture et maintenus en détention pendant plus de deux ans.
IMG_1810
Le 04 / 12 / 2015

En août 2013, à Ciudad Juárez, Cristel Fabiola Piña Jasso,  son mari Leonardo de la O Ramos, et Eduardo Estrada Cardona ont été arrêtés arbitrairement et torturés pendant plus de 15 heures (physiquement, psychologiquement, et sexuellement pour Cristel) par des policiers de l’État de Chihuahua. Ils ont ainsi été contraints d’avouer des rackets.

Le juge auquel les victimes ont fait état des tortures n’a pas sollicité d’enquête, il a accepté leurs aveux forcés à titre de preuves et ordonné leur mise en détention provisoire. La Commission des droits de l’homme de l’État de Chihuahua auprès de laquelle les familles ont déposé plainte n’a jamais vraiment agi non plus.

Les victimes, détenues, et leurs proches ont été soumis à des menaces et des intimidations constantes pour avoir dénoncé les agissements de la police et des opérateurs de justice (voir action de l'ACAT le 24 août 2015).

Finalement, dans le cadre du procès, la juge a estimé qu’il n’y avait pas d’éléments à charge contre Cristel, Leonardo et Eduardo et les a acquittés le 10 novembre 2015. Elle a parallèlement ordonné une enquête fédérale concernant les tortures. Le 2 décembre, ils ont été libérés.

L’ACAT reste mobilisée aux côtés de son partenaire Centre des droits de l’homme Paso del Norte (CDHPN) qui accompagne les victimes afin d’exiger la sanction pénale des tortionnaires et la réparation intégrale des victimes.

Articles associés

Appel à mobilisation
Template_AAM-vignette4
Mexique

Je soutiens la communauté de Tierra Blanca Copala

Le 14 / 02 / 2024
La communauté de Tierra Blanca Copala vit dans un climat de violence armée orchestrée par des groupes paramilitaires et par la complicité de l'Etat. Malgré l'urgence de la situation, les autorités mexicaines ont fait preuve d'indifférence pour mettre fin à ce calvaire.
Appel à mobilisation
Template_AAM-vignette10
Mexique

Un an sans Ricardo et Antonio

Le 25 / 01 / 2024
Le 15 janvier 2024 a marqué le premier anniversaire de la disparition du dirigeant communautaire Antonio Díaz Valencia et de l'avocat et défenseur des droits de l'Homme Ricardo Lagunes Gasca. Continuons à exiger de l'État mexicain qu'il prenne toutes les mesures nécessaires pour les retrouver !
Bonne nouvelle
BN-VISUEL_ACTU
Mexique

Verónica Razo Casales est enfin libre !

Le 24 / 01 / 2024
En 2011, Verónica Razo Casales est accusée sans preuves d'enlèvement au Mexique. Pour obtenir des aveux, elle sera torturée, puis suivront les violences sexuelles. Grâce à votre mobilisation, un tribunal a ordonné sa libération immédiate !