Cookie Consent par FreePrivacyPolicy.com
Vietnam
Actualité

Mme Mogherini, demandez la libération de Nguyen Bac Truyen !

L’ACAT et 17 organisations de défense des droits humains appellent Federica Mogherini, haute représentante de l'Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, à intervenir auprès du Vietnam pour la libération de Nguyen Bac Truyen, un juriste dont les activités de défense des droits humains lui valent de purger une peine de 11 ans de prison.
41691210731_0e51f3601d_k
Federica Mogherini. Crédits: Service Européen pour l'Action Extérieure (CC BY-NC 2.0)
Le 15 / 04 / 2019

Nguyen Bac Truyen est un expert juridique, défenseur de la liberté de culte et de conscience et le responsable d'une organisation d'anciens prisonniers politiques et religieux. Avant son arrestation, il offrait une assistance juridique gratuite aux victimes d'expropriation de terres et militait pour une démocratie multipartite. A cause de ses activités pacifiques, il a été emprisonné entre 2006 et 2010 pour « propagande contre l’État ». Il a également été la cible de harcèlements répétés, et son épouse et lui ont été victimes d’attaques brutales perpétrée par des agents en civil au cours des dernières années.

Retour sur l’affaire

Le 30 juillet 2017, Nguyen Bac Truyen est kidnappé et détenu au secret durant trois semaines, avant d’être officiellement arrêté pour « activités visant à renverser l’administration du peuple » en vertu de l’article 79 du code pénal.

 Le 5 avril 2018, il est condamné à 11 ans de prison suivis de 3 ans de probation – ce qui, dans les faits, équivaut souvent à une assignation à résidence. Le même jour, cinq autres défenseurs étaient condamnés à des peines allant de 7 à 15 ans de prison. Depuis, deux d’entre eux ont été libérés et exilés en Allemagne avant la fin de leur peine grâce à une mobilisation internationale : l’avocat Nguyen Van Dai et la juriste Le Thu Ha.

La condamnation de Nguyen Bac Truyen est confirmée en appel le 4 juin 2018. Un mois plus tard, il est transféré à la prison d’An Diem, à plus de 800 km de sa famille, où il purge actuellement sa peine. Nguyen Bac Truyen souffre de problèmes cardiaques et intestinaux qui nécessitent un traitement médical auquel il n’a pas accès en détention. Malgré cela, il continue de lutter pour obtenir une amélioration des conditions de détention pour les prisonniers de conscience d’An Diem.

En mars 2019, son épouse Bui Thi Kim Phuong a été empêchée de quitter le Vietnam pour se rendre en Europe, où elle devait plaider la cause de son mari auprès de diplomates européens. En la stoppant à l’aéroport de Ho Chi Minh City, les autorités ont invoqué la « sécurité nationale ».

Interpeler l’Union européenne

Alors que la conclusion du traité de libre-échange entre le Vietnam et l’Union européenne se rapproche, il est primordial que la question des droits humains soit présente à la table des négociations. Dans cette lettre ouverte à la haute représentante de l'Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, Federica Mogherini, nous partageons les inquiétudes dont avait fait part le Parlement européen dans sa résolution du 15 novembre 2018, relatives aux prisonniers de conscience. Nous faisons également écho à une lettre ouverte de 32 parlementaires européens demandant davantage de garanties en termes de respect des droits humains au Vietnam, et réclamons la libération de Nguyen Bac Truyen.

Retrouvez notre lettre ouverte ici [en anglais].

Articles associés

Actualité
visuel actu CWS1
ChineCamerounVietnam

Libres d'informer : défendons les journalistes contre la to...

Le 28 / 06 / 2022
Derrière les murs des prisons, dans les sous-sols du pouvoir, à l’abri des regards, des hommes et des femmes sont séquestrés, humiliés, affamés, battus afin de briser leur volonté de défendre un droit fondamental : la liberté d’expression et d’information. À l'occasion de la journée internationale de soutien au victimes de la torture le 26 juin, soutenons celles et ceux qui, pour avoir simplement exercé leur droit fondamental, sont victimes des pires injustices dans leur pays.
Actualité
NDV2022_Radio-Notre-Dame_ITW-Bernadette-Forhan
ChineCamerounSahara OccidentalFranceMarocMexiqueVietnam

La Nuit des Veilleurs est l'invitée de Radio Notre Dame

Le 16 / 06 / 2022
Bernadette Forhan, vice-présidente catholique de l'ACAT-France, était ce matin au micro de l'émission « Rencontre » sur Radio Notre Dame pour présenter la 17ème édition de la Nuit des Veilleurs. L'occasion de rappeler que la torture, loin d'être consignée à une image du Moyen-Âge continue de sévir. Mais que veillée après veillée, nos actions lui opposent une solidarité d'ampleur à l’égard des victimes.
Communiqué
1160-600_SITE_NDV2022
ChineCamerounSahara OccidentalFranceMarocMexiqueVietnam

Allumons une chaîne de solidarité internationale

Le 10 / 06 / 2022
L’ACAT-France organise, les 25 et 26 juin 2022, la 17ème édition de la Nuit des Veilleurs, dédiée à 8 cas de tortures dans le monde. Cet évènement œcuménique s’inscrit dans le travail au long cours mené par l’ACAT-France contre les pratiques tortionnaires dont les exemples continuent d’essaimer partout sur la planète. Ensemble, nous portons la flamme de l’espérance.