République Dém. du Congo
Actualité

"La réintégration de John Numbi au sein des FARDC est un avertissement du régime." Interview de Clément Boursin, responsable Afrique à l'ACAT-France, sur la Deutsche Welle

Alors que la répression s’accroit contre les citoyens qui manifestent pacifiquement pour la démocratie dans leur pays, le régime au pouvoir réintègre le général John Numbi au sein des forces armées congolaises (FARDC). Ce retour de l’un des personnages les plus sombres du régime illustre la radicalisation du président Joseph Kabila.
John-Numbi
Le 24 / 01 / 2018

Alors que la répression s’accroit contre les citoyens qui manifestent pacifiquement pour la démocratie dans leur pays, le régime au pouvoir réintègre le général John Numbi au sein des forces armées congolaises (FARDC). Ce retour de l’un des personnages les plus sombres du régime illustre la radicalisation du président Joseph Kabila, dont le mandat est échu depuis le 19 décembre 2016 d’après la Constitution, et qui tente par tous les moyens de se maintenir au pouvoir.

"John Numbi de nouveau, officiellement au sein des FARDC, c'est un avertissement public et visible à la société civile et à la communauté internationale. Le régime est prêt à tout pour se maintenir au pouvoir et tous ceux qui ont commis des crimes dans le passé reviennent sur le devant de la scène et vont donner de l'aide au régime pour se maintenir au pouvoir." explique Clément Boursin, responsable Afrique, ACAT-France.

 

 

Déclarations de la FIACAT suite à la répression des marches pacifiques du 31 décembre 2017 et du 21 janvier 2018 :

Articles associés

Appel à mobilisation
AAM_Sengha_VIGNETTE
République Dém. du Congo

Gloria Sengha, détenue au secret

Le 12 / 06 / 2024
Le 17 mai 2024, autour de 17h, Gloria Sengha – fondatrice du mouvement Vigilance citoyenne (VICI), membre de la campagne Tolembi Pasi (« Nous en avons assez de souffrir » en lingala) et membre du parti Envol – a été enlevée par des policiers à Kinshasa, en compagnie de deux de ses collègues : Robert Bunda et Chadrack Tshadio. Elle est depuis lors portée disparue tandis que ses collègues ont été localisés dans les locaux de la police.
Bonne nouvelle
BN-STANIS-BUJAKERA-202403
République Dém. du Congo

Stanis Bujakera Tshiamala enfin libre !

Le 20 / 03 / 2024
Bonne nouvelle pour les droits de l’Homme : le journaliste Stanis Bujakera Tshiamala, qui avait été condamné à 6 mois de prison en République démocratique du Congo, est libre. Les autorités lui reprochaient la publication d’une note des services de renseignements, qu’elles affirment être un faux. Problème, le document était authentique. Ce procès bâclé a gravement porté atteinte à la liberté de la presse. L’ACAT-France, qui s’était mobilisée pour lui, se réjouit de sa libération.
Communiqué
 Felix-Tshisekedi_Thumbnail
République Dém. du Congo

Non au rétablissement de la peine de mort en RDC !

Le 08 / 02 / 2024
Alors qu’un conflit armé déchire l’est de la République démocratique du Congo, le ministre de la Défense a plaidé, le 5 février 2024, pour l’exécution des personnes coupables de « trahison ». Le spectre de la peine de mort, aussi inhumaine qu’inutile, ressurgit après 20 ans sans exécutions. L’ACAT-France et 76 partenaires appellent le président Félix Tshisekedi, nouvellement réélu, à protéger les droits de l’Homme.