Cookie Consent par FreePrivacyPolicy.com
Bonne nouvelle

Trois défenseurs des droits humains acquittés

Messieurs Aimé Constant Gatore, Marius Nizigama et Emmanuel Nshimirimana - membres de l’ONG Paroles et actions pour le réveil des consciences et l’évolution des mentalités (PARCEM) - ont été acquittés par la Cour d'appel de Bujumbura le 17 décembre 2018.
membres-parcem
Le 14 / 01 / 2019

Messieurs Aimé Constant Gatore, Marius Nizigama et Emmanuel Nshimirimana - membres de l’ONG Paroles et actions pour le réveil des consciences et l’évolution des mentalités (PARCEM) - ont été acquittés par la Cour d'appel de Bujumbura le 17 décembre 2018.

Ces trois défenseurs des droits humains burundais avaient été condamnés à 10 ans de prison et 200 000 Francs burundais d’amende (environ 90 euros) pour « atteinte à la sécurité intérieure de l’État » par le tribunal de Grande instance de Muramvya, le 8 mars 2018. Les juges avaient annoncé ce verdict alors qu’ils siégeaient dans une autre affaire. L’audience initialement prévue le 12 mars 2018 avait été avancée quatre jours plus tôt sans que la défense ne soit informée. Par conséquent, les trois condamnés et leurs avocats n’étaient pas présents à l’audience du 8 mars. Ils avaient été notifiés de la décision de condamnation le 9 mars 2018.  

Aimé Constant Gatore, Marius Nizigama et Emmanuel Nshimirimana avaient été arrêtés le 13 juin 2017 pour avoir voulu organiser un atelier sur les violations des droits humains.

L'ACAT se réjouit de leur libération et espère qu'il s'agit d'une inflexion dans la politique de répression généralisée du régime en place à l'encontre des défenseurs burundais dont plusieurs sont encore détenus, dont notamment Germain Rukuki, ex-membre de l'ACAT-Burundi, injustement condamné à la prison à perpétuité pour ses activités pacifiques.

Articles associés

Bonne nouvelle
Libération-Bertrand-Zibi_20220913_THUMBNAIL
Gabon

Gabon : libération du prisonnier politique Bertrand Zibi Abeghe

Le 13 / 09 / 2022
Arrêté pendant la crise post-électoral de 2016, l'ancien député gabonais Bertrand Zibi Abeghe, en prison depuis six ans, a enfin retrouvé la liberté le 13 septembre dernier. Il faut maintenant demander réparation pour cette injustice.
Bonne nouvelle
Libération-Sultana-Khaya_20220701
Maroc

La défenseure des droits humains sahraouie Sultana Khaya enfi...

Le 01 / 07 / 2022
Sultana Khaya, présidente de la Ligue pour la défense des droits de l’Homme et contre le pillage des ressources naturelles, retenue abusivement par les autorités marocaines depuis le mois de novembre 2020 dans sa résidence et victime d’agressions sexuelles à répétition, a été libérée le 1er juin dernier.
Bonne nouvelle
Libération-Frères-López
Mexique

Les frères Montejo López sont libres !

Le 18 / 05 / 2022
Après la libération, il y a quelques jours, de Marcelino Ruiz, l'ACAT-France apprend avec beaucoup de satisfaction la libération d'Abraham et German López Montejo. Membres eux aussi de la communauté indigène tzotzil, ils avaient été arrêtés arbitrairement et soumis à la torture pour avouer sous la contrainte un meurtre qu'ils n'avaient pas commis.