Cookie Consent par FreePrivacyPolicy.com
Bonne nouvelle

Trois défenseurs des droits humains acquittés

Messieurs Aimé Constant Gatore, Marius Nizigama et Emmanuel Nshimirimana - membres de l’ONG Paroles et actions pour le réveil des consciences et l’évolution des mentalités (PARCEM) - ont été acquittés par la Cour d'appel de Bujumbura le 17 décembre 2018.
membres-parcem
Le 14 / 01 / 2019

Messieurs Aimé Constant Gatore, Marius Nizigama et Emmanuel Nshimirimana - membres de l’ONG Paroles et actions pour le réveil des consciences et l’évolution des mentalités (PARCEM) - ont été acquittés par la Cour d'appel de Bujumbura le 17 décembre 2018.

Ces trois défenseurs des droits humains burundais avaient été condamnés à 10 ans de prison et 200 000 Francs burundais d’amende (environ 90 euros) pour « atteinte à la sécurité intérieure de l’État » par le tribunal de Grande instance de Muramvya, le 8 mars 2018. Les juges avaient annoncé ce verdict alors qu’ils siégeaient dans une autre affaire. L’audience initialement prévue le 12 mars 2018 avait été avancée quatre jours plus tôt sans que la défense ne soit informée. Par conséquent, les trois condamnés et leurs avocats n’étaient pas présents à l’audience du 8 mars. Ils avaient été notifiés de la décision de condamnation le 9 mars 2018.  

Aimé Constant Gatore, Marius Nizigama et Emmanuel Nshimirimana avaient été arrêtés le 13 juin 2017 pour avoir voulu organiser un atelier sur les violations des droits humains.

L'ACAT se réjouit de leur libération et espère qu'il s'agit d'une inflexion dans la politique de répression généralisée du régime en place à l'encontre des défenseurs burundais dont plusieurs sont encore détenus, dont notamment Germain Rukuki, ex-membre de l'ACAT-Burundi, injustement condamné à la prison à perpétuité pour ses activités pacifiques.

Articles associés

Bonne nouvelle
BN-VISUEL_ACTU
Mexique

Verónica Razo Casales est enfin libre !

Le 24 / 01 / 2024
En 2011, Verónica Razo Casales est accusée sans preuves d'enlèvement au Mexique. Pour obtenir des aveux, elle sera torturée, puis suivront les violences sexuelles. Grâce à votre mobilisation, un tribunal a ordonné sa libération immédiate !
Bonne nouvelle
Yama_Liberation_20230905
Gabon

Libération de Jean-Rémy Yama !

Le 15 / 09 / 2023
Le syndicaliste Jean-Rémy Yama a été libéré de prison le 5 septembre 2023 moins d’une semaine après le coup d’État ayant déposé Ali Bongo, le 30 août 2023, après des élections présidentielles une nouvelle fois frauduleuses. Le nouvel homme fort du Gabon, le général Brice Oligui Nguema, ancien chef de la garde républicaine et dorénavant président du Comité de transition et de la restauration des institutions, avait pris l’engagement de libérer les prisonniers d’opinion dans le pays.
Bonne nouvelle
El-Baker-Liberation-2023072-ACTU
Égypte

Mohamed El-Baker est libre !

Le 24 / 07 / 2023
Détenu depuis le 29 septembre 2019, l’avocat et défenseur des droits humains Mohamed El-Baker a été libéré le 20 juillet 2023 après la publication, la veille, d’un décret présidentiel le graciant. Cette libération intervient symboliquement le jour de l’anniversaire de ses 43 ans, qu’il a ainsi pu fêter auprès de sa famille et tout particulièrement avec son épouse Neama Hisham, présente depuis le début à ses côtés pour le soutenir et obtenir sa libération.