Cookie Consent par FreePrivacyPolicy.com
Chine
Bonne nouvelle

Remise en liberté de Hada, défenseur de la culture mongole

Le mardi 9 décembre, les autorités chinoises ont libéré Hada, âgé de 58 ans, intellectuel et défenseur de la culture mongole. Condamné à 15 ans de prison pour espionnage et séparatisme, il avait été libéré à la fin de sa peine en décembre 2010, avant d’être de nouveau arrêté et emprisonné.
chine_hada
Crédits : SMHRIC
Le 17 / 12 / 2014

Le mardi 9 décembre, les autorités chinoises ont libéré Hada, âgé de 58 ans, intellectuel et défenseur de la culture mongole. Condamné à 15 ans de prison pour espionnage et séparatisme, il avait été libéré à la fin de sa peine en décembre 2010, avant d’être de nouveau arrêté et emprisonné dans une prison noire, un lieu de détention illégal, situé dans la banlieue de Hohhot (capitale de Mongolie intérieure). Il y a été détenu de façon arbitraire, sans aucun motif ou fondement légal. Au cours de sa détention, Hada a été torturé et traité de façon cruelle et inhumaine à de nombreuses reprises depuis 19 ans. Son état de santé physique et mental s’est considérablement détérioré sans qu’il ne puisse bénéficier de traitements et de soins médicaux adaptés.

Depuis juillet 2014, les autorités chinoises refusaient tout accès en prison à sa famille.  « Nous sommes très préoccupés actuellement par Hada. Nous ne savons pas dans quel état il est alors que sa santé mentale s’est gravement détériorée depuis qu’il a été placé dans cette prison noire », déclarait alors son épouse Xinna.

En mai dernier, l’ACAT avant lancé une pétition adressée au Gouverneur de la région autonome de Nei Menggu en lui demandant notamment la libération immédiate et sans conditions de ce défenseur de la culture et de la langue mongole.

Articles associés

Appel à mobilisation
Xueqin-Jianbing
Chine

Droit des femmes : la double condamnation de Huang Xueqin

Le 21 / 09 / 2022
Huang Xueqin est une journaliste et militante féministe : elle a notamment lancé le mouvement #MeToo en Chine. Pour cette raison, et pour avoir publié à l’époque des écrits sur les manifestations pro-démocratie à Hong Kong, elle a déjà fait l’objet d’une première détention en 2019. Elle a de nouveau été arrêtée il y a un an et est depuis détenue arbitrairement, accusée d'« incitation à la subversion de l’État ».
Communiqué
Xueqin-Jianbing
Chine

La Chine doit protéger Huang Xueqin et Wang Jianbing

Le 19 / 09 / 2022
Cela fait un an désormais que Huang Xueqin, qui beaucoup contribué à relayer le mouvement #MeToo en Chine, et Wang Jianbing, défenseur du droit du travail, sont sous le coup d'une détention arbitraire au secret. Nous ne les oublions pas. Nos organisations signataires demandent leur libération immédiate.
Actualité
visuel actu CWS1
ChineCamerounVietnam

Libres d'informer : défendons les journalistes contre la to...

Le 28 / 06 / 2022
Derrière les murs des prisons, dans les sous-sols du pouvoir, à l’abri des regards, des hommes et des femmes sont séquestrés, humiliés, affamés, battus afin de briser leur volonté de défendre un droit fondamental : la liberté d’expression et d’information. À l'occasion de la journée internationale de soutien au victimes de la torture le 26 juin, soutenons celles et ceux qui, pour avoir simplement exercé leur droit fondamental, sont victimes des pires injustices dans leur pays.