Cookie Consent par FreePrivacyPolicy.com
FranceMaroc
Bonne nouvelle

Promotion de la Légion d’honneur du 14 Juillet 2015 : Abdellatif Hammouchi n’en fera pas partie

Le 14 février 2015, le ministre français de l’Intérieur Bernard Cazeneuve, en visite au Maroc, avait annoncé qu’Abdellatif Hammouchi, Chevalier de la Légion d’honneur depuis 2011, serait élevé au rang d’officier de la Légion d’honneur très prochainement. La liste de la promotion du 14 juillet 2015 a été publiée au Journal Officiel, elle ne contient pas le nom de Hammouchi.
LH-(c)christine_laroque-40web
L'ACAT avait mené une action en février 2015 pour dénoncer l'annonce de l'élévation de M. Hammouchi au grade d'officier de la légion d'honneur.
Le 16 / 07 / 2015

Abdellatif Hammouchi, patron de la Direction Générale de la surveillance du Territoire (DGST), est mis en cause dans plusieurs plaintes pour torture et complicité de torture. Les plaignants allèguent avoir été torturées au centre de détention de Temara, au Maroc, administré par la Direction de la surveillance du territoire marocain dont M. Hammouchi était le responsable, à l’époque des faits. 

En février 2014, dans le cadre de l’instruction de l’une de ces plaintes, des policiers français s’étaient rendus à la Résidence de l’Ambassadeur du Maroc en France pour notifier à Abdellatif Hammouchi une demande d’audition de la justice française. En réaction, les autorités marocaines avaient interrompu la coopération avec la France. Un an plus tard, suite à de longues négociations, la coopération notamment judiciaire entre les deux pays avait repris. La remise d’une décoration à Abdellatif Hammouchi ainsi que la signature d’un Protocole d’entraide judiciaire entre les deux pays faisait partie de ces accords faisaient semble-t-il parties des éléments de négociation.

L’ACAT restera vigilante pour que les personnes mises en causes pour torture ne reçoivent pas de décorations honorifiques de la part des autorités françaises.

Articles associés

Actualité
Sultana-site
Sahara OccidentalMaroc

Sahara occidental : Sultana Khaya, le visage des défenseures ...

Le 26 / 09 / 2022
Le 16 septembre 2022, l’ACAT-France a eu le plaisir de recevoir Sultana Khaya, défenseure des droits humains et activiste pacifique sahraouie, lors de son passage à Paris. Après un an et demi de résidence surveillée, de harcèlements, d’agressions physiques et sexuelles, elle a enfin pu quitter son domicile de Boujdour le 1er juin 2022 pour se rendre en Espagne où elle a pu recevoir des soins.
Communiqué
RIO_Conférence-Presse_20220926
France

Nous saisissons la justice contre l'impunité policière

Le 26 / 09 / 2022
Il y a deux mois, nous avons sollicité le ministre de l’Intérieur afin de changer la réglementation sur le port du numéro « RIO » qui permet, en France, d’identifier policiers et gendarmes lors des opérations de maintien de l’ordre. Nous demandons que le non port du « RIO » soit plus souvent sanctionné et que le matricule des agents soit visible quelles que soient les circonstances. Des demandes pourtant simples pour lutter contre l'impunité qui n'a pas sa place dans un État de droit. Face à une fin de non-recevoir, nous saisissons désormais la justice pour contraindre le ministère.