Cookie Consent par FreePrivacyPolicy.com
Chine
Bonne nouvelle

La militante ouvrière Zhu Xiaomei mise en liberté conditionnelle

La militante ouvrière chinoise Zhu Xiaomei a été mise en liberté conditionnelle le 1er février 2016 au soir mais reste accusée "d'avoir assemblé une foule pour troubler l'ordre public".
Zhu Xiaomei
Le 03 / 02 / 2016

Zhu Xiaomei a été mise en liberté conditionnelle le 1er février 2016 au soir mais reste accusée "d'avoir assemblé une foule pour troubler l'ordre public". Elle a pu rejoindre sa famille et notamment sa fille de un an dont l'allaitement avait été brutalement interrompu par son arrestation. Zeng Feiyang, Meng Han et He Xiaobo restent toujours en détention.

Ces militants avaient été arrêtés dans le cadre d'une campagne de répression contre les ONG de défense des droits des travailleurs lancée début décembre 2015 dans la province du Guangdong. Une vingtaine de militants avaient alors été interrogés et menacés.

L'ACAT s'est mobilisée pour l'ensemble de ces militants en décembre 2015.

Articles associés

Actualité
NDV2022_Radio-Notre-Dame_ITW-Bernadette-Forhan
ChineCamerounSahara OccidentalFranceMarocMexiqueVietnam

La Nuit des Veilleurs est l'invitée de Radio Notre Dame

Le 16 / 06 / 2022
Bernadette Forhan, vice-présidente catholique de l'ACAT-France, était ce matin au micro de l'émission « Rencontre » sur Radio Notre Dame pour présenter la 17ème édition de la Nuit des Veilleurs. L'occasion de rappeler que la torture, loin d'être consignée à une image du Moyen-Âge continue de sévir. Mais que veillée après veillée, nos actions lui opposent une solidarité d'ampleur à l’égard des victimes.
Communiqué
1160-600_SITE_NDV2022
ChineCamerounSahara OccidentalFranceMarocMexiqueVietnam

Allumons une chaîne de solidarité internationale

Le 10 / 06 / 2022
L’ACAT-France organise, les 25 et 26 juin 2022, la 17ème édition de la Nuit des Veilleurs, dédiée à 8 cas de tortures dans le monde. Cet évènement œcuménique s’inscrit dans le travail au long cours mené par l’ACAT-France contre les pratiques tortionnaires dont les exemples continuent d’essaimer partout sur la planète. Ensemble, nous portons la flamme de l’espérance.
Bonne nouvelle
Libération-Lee-Ming-Cheh_Thumbnail
ChineTaïwan

Lee Ming-Che enfin à Taïwan après 5 ans de détention

Le 16 / 05 / 2022
Défenseur des droits humains à Taïwan, Lee Ming-Che avait été reconnu coupable de « subversion de l’État » en novembre 2017. Après avoir été détenu au secret pendant plus de huit mois, puis condamné à cinq ans de prison, il est enfin rentré libre à Taïwan.