Cookie Consent par FreePrivacyPolicy.com
Chine
Actualité

Libérez Zhang Kai, avocat détenu au secret depuis près de six mois !

Zhang Kai, jeune avocat chrétien pékinois, est victime de détention au secret depuis le 25 août 2015. Exigeons sa libération immédiate.
zhangKai
Le 12 / 02 / 2016

Zhang Kai, avocat pékinois de 37 ans, a été détenu fin août, rejoignant la longue liste des défenseurs des droits de l’homme victimes de la terrible vague de répression de l'été dernier.

Il était alors à Wenzhou, où une large communauté chrétienne se bat contre la politique gouvernementale qui vise à réduire la présence des églises et leur influence dans le pays.

Farouche opposant à la campagne nationale de destruction des églises et des croix, cet avocat chrétien très actif a été emmené par la police le 25 août dans un lieu inconnu. Il est depuis en détention secrète pour « espionnage et revente de secrets d’État à des entités étrangères ». Pour autant, aucune explication n’a été donnée pour justifier cette arrestation. Son lieu de détention n’a pas été révélé.

Le 27 janvier 2016, son avocat a reçu une note que Me Zhang aurait soi-disant écrite dans laquelle il annonce lui retirer son mandat et qu’il « coopère avec la police ». Ayant fait le nécessaire pour désigner un avocat de la défense en prévision d’une éventuelle détention, il est très peu probable qu’il ait rédigé cette note librement. On reste par ailleurs sans informations sur son lieu de détention et ni son avocat ni sa famille n’ont pu le voir depuis son arrestation.

Alors que la période de six mois de « résidence surveillée dans un lieu désignée » à l'issue de laquelle les autorités doivent l'inculper ou le libérer prend fin le 25 février prochain, exigeons la libération de cet avocat courageux qui n’a pour seule faute que celle de défendre les victimes de l’arbitraire du pouvoir chinois.

Contexte

Depuis le début de l’année 2015, la situation des droits de l’homme ne cesse de se détériorer en Chine.

Des militantes des droits des femmes ont été détenues simplement car elles cherchaient à sensibiliser l’opinion sur le harcèlement sexuel dans les transports publics en mars 2015.

Une série de projets de loi ont été présentés afin d’entraver le travail des organisations non gouvernementales et de restreindre la société civile indépendante ainsi que la liberté d’expression, d’association et de réunion.

Des militants ouvriers ont été arrêtés pour avoir défendu les droits des travailleurs migrants au mois de décembre.

Un militant étranger qui travaillait pour une organisation qui défend les défenseurs chinois des droits de l’Homme a été détenu puis expulsé du pays après avoir été exhibé à la télévision nationale pour exprimer son repentir en janvier 2016.

Enfin, le gouvernement chinois a déployé des mesures sans précédent pour faire taire ceux qui critiquent les atteintes aux libertés publiques en juillet 2015. En détention, certains ont été contraints de livrer des « confessions publiques » à la télévision nationale en indiquant qu’ils appartenaient à des « groupes criminels » ou qu’ils avaient « troublé l’ordre public ». Très peu ont eu accès à un avocat pendant leur détention. Près de 300 membres de la communauté des droits de l’homme ont été arrêtés depuis début juillet et une vingtaine restent en détention à ce jour.

Téléchargez la lettre et écrivez au Directeur du Bureau de Sécurité publique de la ville de Wenzhou

Articles associés

Communiqué
1160-600_NDV-24
ChineCamerounMexiquePalestineRwandaVietnam

Que la Nuit des Veilleurs 2024 commence !

Le 15 / 05 / 2024
Le 26 juin 2024, à l’occasion de la Journée internationale des Nations unies pour le soutien aux victimes de torture, l’ACAT-France (Action des chrétiens pour l’abolition de la torture) organise la 19e Nuit des Veilleurs, au sein d’une année particulière qui marque les 50 ans de l'ONG. Cette édition aura pour thème « Grâce au Christ, la vie a vaincu la mort ». Comme chaque année, cette mobilisation militante et œcuménique rassemblera chrétiens du monde entier et sympathisants de toutes générations, engagés dans la défense des droits de l’Homme à travers plusieurs centaines de manifestations
Appel à mobilisation
Template_AAM-vignette10
Chine

Le verdict du procès de Li Qiaochu enfin connu

Le 19 / 02 / 2024
Les autorités ont interdit à la famille et l’avocat de Li Qiaochu d’assister à son procès pour « incitation à la subversion du pouvoir d’État ». Deux mois après, le verdict a enfin été rendu public.
Appel à mobilisation
Template_AAM-vignette9
Chine

60 ans de relations France-Chine, 0 intervention pour Wu Xianle

Le 30 / 01 / 2024
Wu Xianle est détenu arbitrairement depuis trois ans. Son crime ? Ancien cadre du Parti, il était considéré comme opposant potentiel par Xi Jinping. En plus, il est marié à un homme étranger.