Cookie Consent par FreePrivacyPolicy.com
Mexique
Bonne nouvelle

Libération d’un détenu torturé

L’ACAT se réjouit de la récente libération de Sergio Alberto González Castro, détenu au Chiapas sur la base d’aveux obtenus sous la torture. À sa sortie, lui et sa famille ont tenu à remercier l’ACAT pour son soutien.
SergioAlbertoLibre
Le 08 / 10 / 2018

L’ACAT se réjouit de la récente libération de Sergio Alberto González Castro, détenu au Chiapas sur la base d’aveux obtenus sous la torture. Ce 4 octobre 2018, un juge a ordonné sa relaxe immédiate, reconnaissant que rien ne l’incriminait dans le vol de bétail pour lequel il avait été condamné en novembre 2015 à six ans de prison.

À sa sortie, Sergio Alberto et sa famille ont tenu à remercier l’ACAT pour son soutien. L’ACAT s’était mobilisée à plusieurs reprises pour lui ces derniers mois. Nous avions ainsi obtenu que le procureur spécialisé contre la torture se saisisse enfin de l’affaire et ouvre une enquête. Nous poursuivrons nos actions pour exiger la sanction des tortionnaires de Sergio Alberto et sa réparation.

Le 5 novembre 2015, des policiers municipaux de La Concordia au Chiapas étaient venus arrêter Sergio Alberto chez sa belle-mère. Ils n’avaient pas de mandat d’arrêt. Ils l’ont menacé et frappé, ainsi que sa femme, devant leurs jeunes enfants. Pendant le transport ils ont continué à le frapper dans le dos, sur les côtes et sur la nuque. Puis, ils se sont arrêtés à un canal d’irrigation où ils lui ont infligé le simulacre de noyade à plusieurs reprises. Conduit au ministère public, Sergio Alberto indique avoir été contraint de signer des documents sans les lire. Les jours suivants il est resté détenu incommunicado et a été régulièrement menacé de voir sa famille assassinée. Le 9 novembre, il a été conduit à la prison de Villaflores où le médecin s’est contenté de lui poser quelques questions, sans l’ausculter. Le 11 octobre 2017, il a été condamné à 6 ans de prison. À aucun moment le juge n’a tenu compte des allégations de torture.

Sergio Alberto a été soumis au Protocole d’Istanbul à deux reprises, et les deux examens ont conclu qu’il avait bien été soumis à des tortures.

Articles associés

Actualité
NDV2022_Radio-Notre-Dame_ITW-Bernadette-Forhan
ChineCamerounSahara OccidentalFranceMarocMexiqueVietnam

La Nuit des Veilleurs est l'invitée de Radio Notre Dame

Le 16 / 06 / 2022
Bernadette Forhan, vice-présidente catholique de l'ACAT-France, était ce matin au micro de l'émission « Rencontre » sur Radio Notre Dame pour présenter la 17ème édition de la Nuit des Veilleurs. L'occasion de rappeler que la torture, loin d'être consignée à une image du Moyen-Âge continue de sévir. Mais que veillée après veillée, nos actions lui opposent une solidarité d'ampleur à l’égard des victimes.
Communiqué
1160-600_SITE_NDV2022
ChineCamerounSahara OccidentalFranceMarocMexiqueVietnam

Allumons une chaîne de solidarité internationale

Le 10 / 06 / 2022
L’ACAT-France organise, les 25 et 26 juin 2022, la 17ème édition de la Nuit des Veilleurs, dédiée à 8 cas de tortures dans le monde. Cet évènement œcuménique s’inscrit dans le travail au long cours mené par l’ACAT-France contre les pratiques tortionnaires dont les exemples continuent d’essaimer partout sur la planète. Ensemble, nous portons la flamme de l’espérance.
Appel à mobilisation
AAM_Ruiz-Lopez_Thumbnail_20220323
Mexique

Réparations pour Adrián, Juan, Marcelino, Germán et Abraham

Le 09 / 06 / 2022
Cinq membres de la communauté tzotzil, Adrián Gómez, Juan de la Cruz Ruiz, Marcelino Ruiz et Germán et Abraham López ont été soumis à la torture et détenu abusivement pendant des années. Leur libération récente ne suffit pas à clore leur histoire : ils doivent obtenir réparation pour ce qui leur a été infligé et les responsables de ces actes doivent également être poursuivis.