Cookie Consent par FreePrivacyPolicy.com
République Dém. du Congo
Bonne nouvelle

Libération de quatre militants de Filimbi

Messieurs Carbone Beni, Mino Bompomi, Grâce Tshiuza et Cédric Kalonji, membres de la plateforme pro-démocratie Filimbi, ont été libérés le 25 décembre 2018 après avoir purgé leur peine de prison.
Carbone Beni libération
Le 14 / 01 / 2019

Messieurs Carbone Beni, Mino Bompomi, Grâce Tshiuza et Cédric Kalonji, membres de la plateforme pro-démocratie Filimbi, ont été libérés le 25 décembre 2018 après avoir purgé leur peine de prison.

Ils avaient été arbitrairement arrêtés le 30 décembre 2017 pour "atteinte à la surêté de l'Etat" pour avoir appelé à Kinshasa des citoyens congolais à participer à une marche pacifique demandant des élections générales avant fin 2017.Le 23 septembre 2018, après 9 mois de détention provisoire, ils avaient été injustement condamnés à 12 mois de prison. Au cours de leur détention, ils ont fait l'objet de tortures et autres mauvais traitements ; délits qui n'ont encore pas fait l'objet d'enquête au niveau de la justice congolaise malgré ses obligations en la matière (Loi nationale contre la torture).

Ces quatre jeunes activistes congolais n'auraient jamais du être emprisonnés. Leurs activités étaient pacifiques et ne représentaient aucune menace à la sûreté de l'Etat.
 

Articles associés

Appel à mobilisation
 Félix-Tshisekedi_Thumbnail_20221020
République Dém. du Congo

Condamné à mort à l’issue d’un procès non équitable

Le 19 / 10 / 2022
Joseph Mwamba Nkongo est l’une des nombreuses personnes condamnées à mort en République démocratique du Congo (RDC). Bien que ce pays n’ait plus exécuté la moindre personne depuis 2003, il continue de condamner régulièrement des personnes à la peine capitale. Depuis décembre 2021, Joseph Mwamba Mwamba fait partie des plus de 500 personnes détenues dans les « couloirs de la mort » de ce pays et attend son exécution, sans en connaître la date.
Article
Kopax-ACAT_Thumbnail
République Dém. du Congo

Lutte contre l’impunité en RDC : une étape incontournable

Le 19 / 09 / 2022
L’ACAT-France a récemment répondu présente à l’invitation du mouvement citoyen Conscience Congolaise pour la Paix qui œuvre en faveur de la justice et la paix en République démocratique du Congo (RDC) lors d’une Conférence internationale pour la paix en RDC, le 16 septembre 2022. Clément Boursin, responsable Afrique, est intervenu dans un panel d’experts sur la thématique de la « lutte contre l’impunité ». L’occasion de passer en revue les défis qui attendent le pays en matière de justice, alors que les responsables de nombreuses et graves violations des droits humains commises ces dernières années restent impunis et que leurs victimes attendent encore vérité, justice et réparation.
Appel à mobilisation
AAM_Lucha_Thumbnail_20220421
République Dém. du Congo

Condamnation inique de 13 militants de la Lucha

Le 21 / 04 / 2022
Treize jeunes membres du mouvement citoyen Lutte pour le changement (Lucha) ont été condamnés, le 1er avril 2022, à un an de prison ferme par le Tribunal militaire de Béni en violation de leurs droits à la liberté de manifestation et d’expression. Ils avaient manifesté pacifiquement contre l’insécurité dans leur province, le 11 novembre 2021.