Cookie Consent par FreePrivacyPolicy.com
France
Actualité

Maintien de l’ordre : réaction de l’ACAT aux annonces du Gouvernement

Le 18 mars, en réaction aux violences intervenues à l’occasion de « l’acte 18 » du mouvement des « gilets jaunes », le Gouvernement a annoncé vouloir mettre en application, dès samedi prochain, une nouvelle stratégie de maintien de l’ordre, axée sur le renforcement de la « fermeté ». Une refonte plus large de cette doctrine a été annoncée à l’été prochain par Laurent Nunez.
Police_LBD
CRÉDITS : DOUBICHLOU14 / FLICKR CREATIVE COMMONS
Le 20 / 03 / 2019

Le Premier ministre, Edouard Philippe a notamment annoncé que les détachements d’action rapide (DAR) seront transformés en « unités anticasseurs » en charge de disperser et d’interpeller.

Si permettre aux forces de l’ordre d’intervenir plus rapidement en cas de violences ou de dégradations est un impératif légitime, l’ACAT s’inquiète de la pérennisation d’un dispositif non spécialisé dans le maintien de l’ordre, le DAR, qui a fait l’objet de vives critiques notamment en raison de son usage massif de lanceurs de balle de défense (LBD).

A ce titre, l’ACAT s’inquiète également de l’absence de déclaration sur les LBD dont l’utilisation a été à l’origine de trop nombreuses blessures et qui ont attiré l’attention de plusieurs instances de défense des droits humains.

Le Premier ministre a également annoncé le recours à des moyens nouveaux par les forces de l’ordre, parmi lesquels des produits marquants codés. Mêlés aux gaz lacrymogènes ou aux liquides des canons à eau, il s’agit d’une substance incolore et inodore mais détectable à l’aide d’une lampe  à ultra-violet sur la peau et les vêtements plusieurs semaines après la pulvérisation.

L’ACAT s’interroge sur les modalités d’utilisation de ce dispositif lors des manifestations et après celles-ci. Il existe en effet un risque manifeste que des personnes extérieures à des violences ou dégradations soient marquées par ces produits si elles se trouvent à proximité des faits et puissent être soupçonnées – à tort – d’avoir commis une infraction. 

Le 7 mars, l’ACAT publiait une première analyse de la gestion des manifestations des « gilets jaunes » depuis le mois de novembre 2018 et invitait les autorités à repenser la mise en œuvre de la doctrine du maintien de l’ordre.

Dans son analyse, l’ACAT met en avant les nombreux dysfonctionnements observés depuis plusieurs années dans la gestion du maintien de l’ordre, lesquels témoignent de la faillite des autorités à garantir pleinement l’intégrité de ses citoyens exerçant leur liberté de manifester et des personnes se trouvant à proximité de ces mobilisations.

Marion Guémas, responsable des sujets police-justice à l’ACAT, souligne que dans le travail de réforme de la doctrine, « Il est important de sortir de cette seule logique de répression. La réflexion qui est engagée doit être plus large et notamment inclure une réflexion sur la formation des policiers et des gendarmes qui interviennent lors de manifestations, sur la place que doivent garder les forces spécialisées ou encore sur comment améliorer la communication entre les parties prenantes ».

Articles associés

Communiqué
RAE2022_Note-Asile_Main
BelgiqueAllemagneFranceGrèceHongrieItaliePays-BasSuède

Porté disparu : le droit d'asile en Europe

Le 27 / 06 / 2022
Dans une nouvelle note sortie ce 27 juin, l’ACAT-France alerte sur les politiques de l’asile au sein l’Union européenne. Des pratiques contradictoires et des textes lacunaires pourraient bien entrainer la disparition pure et simple de ce droit fondamental.
Actualité
AG2022_Main_Article-20220620
France

L’ACAT-France convoque son assemblée générale 2022

Le 20 / 06 / 2022
Du 10 au 12 juin 2022, les délégués de l’ACAT-France se sont réunis en assemblée générale. Un temps de rencontres, d’échanges et de témoignages, après deux années de pandémie. Surtout, un temps essentiel pour la vie démocratique de l’association qui a renouvelé le mandat de son comité directeur et élu son nouveau président.
Actualité
NDV2022_Radio-Notre-Dame_ITW-Bernadette-Forhan
ChineCamerounSahara OccidentalFranceMarocMexiqueVietnam

La Nuit des Veilleurs est l'invitée de Radio Notre Dame

Le 16 / 06 / 2022
Bernadette Forhan, vice-présidente catholique de l'ACAT-France, était ce matin au micro de l'émission « Rencontre » sur Radio Notre Dame pour présenter la 17ème édition de la Nuit des Veilleurs. L'occasion de rappeler que la torture, loin d'être consignée à une image du Moyen-Âge continue de sévir. Mais que veillée après veillée, nos actions lui opposent une solidarité d'ampleur à l’égard des victimes.