Actualité

Retour sur la journée internationale des victimes de disparitions forcées

Le 30 août a marqué la Journée internationale des victimes de disparitions forcées. Ecoutez notre émission consacrée à ce thème. Ce mardi à 13h15!
disp
Le 01 / 09 / 2019

Qu'est-ce qu'une "disparition forcée" ? On emploie ce terme lorsqu’une personne est arrêtée, détenue ou  enlevée par des agents de l’État ou assimilés et que les autorités refusent de reconnaître cette privation de liberté ou dissimulent le sort de la personne disparue, ainsi que le lieu où elle se trouve. 

Ces  personnes  ne peuvent donc pas bénéficier de la protection de la loi. Extraites de la société, elles sont à la merci de leur ravisseur, souvent torturées, constamment menacées de mort. Les familles des personnes disparues subissent également une lente torture mentale, et sont victimes au même titre que les personnes disparues. 

A l'occasion de la journée internationale des victimes de disparitions forcées qui vient d'être célébrée le 30 août , l'ACAT vous propose une émission à écouter 

Ce mardi 3 septembre à 13h15  (ou plus tard en podcast!) 

sur Radio Fréquence Protestante
107 FM  pour l'Ile de France 
Pour les autres régions : frequenceprotestante.com ("Ecouter en direct")

Anne Boucher, spécialiste de la zone  Amériques à l'ACAT, sera  interrogée par la journaliste Michelle Gaillard : sur  les disparitions forcées au Mexique, mais aussi sur un cas particulier, pour lequel l'ACAT est spécialement mobilisée : le cas du fils de Maria Marquez, lauréate cette année  le prix des droits de l’homme de la Fondation ACAT pour la dignité humaine.

Qui est Maria? 

María n’a jamais cessé de lutter pour retrouver son fils et son ami enlevés de force à son domicile il y près de 7 ans.  Son combat est emblématique de tous ces proches de victimes au Mexique qui, au péril de leur vie, sont obligés de suppléer à la négligence des autorités en tentant de faire avancer les enquêtes et de retrouver les disparus par eux-mêmes. L'émission fera le point sur les risques qu'elle encourt au Mexique, mais aussi le soutien et l'action de l'ACAT et des ONG mexicaines...

A vos postes !

Articles associés

Appel du mois
WEB_HEAD 24.05
Sri Lanka

Je soutiens les familles des personnes portées disparues

Le 22 / 04 / 2024
Le 18 mai 2024 marque le 15e anniversaire de la fin de la guerre civile au Sri Lanka, qui a mené aux disparitions forcées d’environ 60 000 à 100 000 personnes. Une problématique majeure. Pourtant, aucune victime n’a été retrouvée à ce jour
Appel du mois
WEB_HEAD 24.04
Mexique

J’agis pour Lorenza Cano Flores

Le 25 / 03 / 2024
Le 15 janvier, Lorenza Cano Flores a été enlevée par des hommes armés qui sont entrés violemment chez elle. À ce jour, on ne sait rien de son sort. Son cas reflète la tragique réalité des milliers de femmes mexicaines à la recherche de leurs proches disparus.
Article
Sandya-Eknaligoda-2
Sri Lanka

Femme et défenseure des droits : Sandya Eknaligoda

Le 07 / 03 / 2024
Prageeth Eknaligoda est porté disparu depuis 2010, probablement enlevé par l'armée en raison de ses caricatures critiquant les crimes de guerre commis par le clan Rajapaksa, alors à la tête du Sri Lanka. En sa mémoire, la Fondation ACAT pour la dignité humaine lui a remis son Prix des droits humains Engel-du Tertre en 2023. À l'occasion du 8 mars, Journée internationale des droits des femmes, portrait de Sandya Eknaligoda, qui se bat pour obtenir vérité et justice pour son époux et les milliers de victimes de disparition forcée au Sri Lanka.