Cookie Consent par FreePrivacyPolicy.com
IsraëlPalestine
Action

Gaza : stop au « deux poids, deux mesures » de la diplomatie française

Dans leurs déclarations relatives aux crimes de guerre commis à l’encontre de civils tant par les militaires israéliens que par les combattants de Gaza, les autorités françaises font preuve d’une partialité flagrante.
palestine_gaza_enfant_drapeau
Crédits : Montecruz Foto / Flickr Creative Commons

Le 18 / 07 / 2014

Cette pétition est désormais fermée. Merci à tous les signataires.

Le conflit israélo-palestinien connaît une nouvelle intensification des plus préoccupantes depuis plus d’un mois, avec le lancement par Israël de l’opération « Gardiens de nos frères », à la suite de l’enlèvement puis de l’assassinat de trois jeunes colons israéliens le 12 juin dernier, puis de l’opération « Bordure de protection », en réponse aux tirs de roquettes depuis la bande de Gaza.

Dans leurs déclarations relatives aux crimes de guerre commis à l’encontre de civils tant par les militaires israéliens que par les combattants de Gaza, les autorités françaises font preuve d’une partialité flagrante. La déclaration de François Hollande du 9 juillet dernier assurant qu’« il appartient au gouvernement israélien de prendre toutes les mesures pour protéger sa population face aux menaces », sans mention des très nombreuses victimes civiles palestiniennes, a sonné comme un blanc seing accordé à Israël pour agir comme il l’entend. Il aura fallu attendre un entretien téléphonique avec Mahmoud Abbas, le lendemain, pour que le président français fasse une nouvelle déclaration mentionnant les victimes palestiniennes.

Il condamne fermement les tirs de roquette mais se contente de déplorer les victimes palestiniennes sans condamner les nombreuses violations graves du droit international humanitaire perpétrées par Israël.

La partialité de la diplomatie française a pris les atours de l’indécence, le 14 juillet dernier, lors de l’organisation par l’ambassadeur de France en Israël d’un bal à Tel Aviv dédié aux populations du sud d’Israël exposées aux tirs de roquette. En tant que membre de l’ACAT, je condamne l’assassinat des trois jeunes colons israéliens, ainsi que les tirs de roquette indiscriminés qui visent les civils israéliens et sont constitutifs de crimes de guerre. Il paraît toutefois choquant de dédier une soirée à des civils israéliens vivant dans la terreur, sans faire cas des centaines de milliers de gazaouis vivant eux aussi dans l’angoisse d’une attaque mortelle et alors même que les raids israéliens venaient de tuer des dizaines d’entre eux les jours précédents.

Dans une déclaration du 11 juillet 2014, la Haut-Commissaire aux droits de l’homme des Nations unies Navi Pillay a rappelé aux différentes parties leur obligation de se conformer aux principes de distinction, de proportionnalité et de précaution des attaques afin d’éviter les dommages civils. Elle les a aussi exhortées à mener des enquêtes promptes, indépendantes et sérieuses sur les allégations de violation du droit international.

L’ACAT appelle François Hollande à suivre cette approche basée sur le droit international et sur la reconnaissance du besoin impératif de justice pour toutes les victimes.

TWEETS À DIFFUSER

Pétition #Gaza: @Elysee doit condamner publiquement les attaques indiscriminées contre les Gazaouis http://www.acatfrance.fr/action/le-_deux_poids-_deux_mesures__de_la_diplomatie_francaise via @ACAT_France
.@fhollande doit condamner les attaques indiscriminées menées par Israël à l’encontre des Gazaouis http://www.acatfrance.fr/action/le-_deux_poids-_deux_mesures__de_la_diplomatie_francaise via @ACAT_France
#Gaza #Israël : France doit demander la création une enquête de l'ONU sur les violations des droits humains http://www.acatfrance.fr/action/le-_deux_poids-_deux_mesures__de_la_diplomatie_francaise @Elysee

Articles associés

Communiqué
1160-600_NDV-24
ChineCamerounMexiquePalestineRwandaVietnam

Que la Nuit des Veilleurs 2024 commence !

Le 15 / 05 / 2024
Le 26 juin 2024, à l’occasion de la Journée internationale des Nations unies pour le soutien aux victimes de torture, l’ACAT-France (Action des chrétiens pour l’abolition de la torture) organise la 19e Nuit des Veilleurs, au sein d’une année particulière qui marque les 50 ans de l'ONG. Cette édition aura pour thème « Grâce au Christ, la vie a vaincu la mort ». Comme chaque année, cette mobilisation militante et œcuménique rassemblera chrétiens du monde entier et sympathisants de toutes générations, engagés dans la défense des droits de l’Homme à travers plusieurs centaines de manifestations
Communiqué
Gaza-Airstrike-20231010_by-Wafa-APAimages
FranceIsraëlPalestine

Action juridique pour stopper les livraisons d’armes à Israël

Le 12 / 04 / 2024
L'ACAT-France et un ensemble d'ONG de défense des droits de l'Homme saisissent la justice en urgence pour stopper les ventes d'armes par la France à Israël. Objectif : obliger la France à respecter le droit international, qui interdit de transférer des armes vers un pays susceptible de les utiliser pour commettre de graves crimes internationaux. Par ces transferts, la France contribue au risque de faire basculer le droit légitime d'Israël à se défendre en génocide.
Communiqué
CeasefireNOW
FranceIsraëlPalestine

Notre tribune collective d'ONG pour un cessez-le-feu à Gaza

Le 19 / 12 / 2023
L'ACAT-France, au sein d'une une large coalition d'ONG, interpelle le président de la République et demande un cessez-le-feu à Gaza. Le déluge de bombes que la population subit constitue une véritable torture à laquelle il est impératif de mettre fin immédiatement.
Appel à mobilisation
Template_AAM-vignette10
IsraëlPalestine

Des arrestations et des mauvais traitements en forte hausse

Le 29 / 11 / 2023
Alors que la Guerre entre Israël et le Hamas a fait plus de 15 000 morts dans la Bande de Gaza, une trêve a permis de libérer des otages contres des prisonniers palestiniens, ainsi que le passage de centaines de camions chargés d’aide humanitaire. Mais dans les prisons israéliennes et en Cisjordanie, la situation est des plus préoccupantes, avec chaque jour des arrestations et des morts.