Cookie Consent par FreePrivacyPolicy.com
Mauritanie
Bonne nouvelle

Libération de Biram Dah Abeid et Abdallahi Houssein Messoud

Biram Dah Abeid et Abdallahi Houssein Messoud sont libres depuis le 31 décembre 2018. Ils ont passé près de 5 mois de détention provisoire à la suite d'une plainte d'un journaliste les ayant accusés de menaces à son encontre. L'ACAT se réjouit de leur libération.
Biram Libération
Le 14 / 01 / 2019

Messieurs Biram Dah Abeid - Président de l'Initiative de résurgence du mouvement abolitionniste en Mauritanie (IRA) - et Abdallahi Houssein Messoud - membre de l'RA - ont retrouvé leur liberté le 31 décembre 2018, au soir, après plus de quatre mois de détention provisoire.

La cour correctionnelle de Nouakchott-sud, qui avait ouvert le procès à l'encontre de ces deux hommes le 31 décembre au matin, les a condamné à 6 mois de prison, dont 2 mois ferme, pour "tentative d'atteinte à l'intégrité d'autrui" suite à une plainte déposée par un journaliste qui accusait le leader de l'IRA de l'avoir menacé. Etant donné que les deux détenus étaient emprisonnés depuis le 7 août 2018, ils ont été liberés dans la soirée du 31 décembre 2018.

Chose étonnante, ils ont été condamnés alors que le plaignant avait retiré sa plainte.

Messieurs Biram Dah Abeid et Abdallahi Houssein Messoud avaient été arrêtés le 7 août 2018, la veille du lancement de la campagne électorale pour les législatives auxquelles M. Dah Abeid était candidat sur Nouakchott. Bien qu'il n'ait pas pu faire campagne, il a été élu député.

A sa sortie de prison, Biram Dah Abeid a déclaré : "J'ai été trainé pour la énième fois dans les geôles insalubres des prisons, injustement, seulement pour m'empêcher de participer aux élections". En 2012 et 2014, il avait déjà fait de la prison.

L'ACAT et ses militants se sont mobilisés durant près de cinq mois afin que Biram Dah Abeid et Abdallahi Houssein Messoud retrouvent la liberté.

 

 

Articles associés

Actualité
mauritanie_projet_renforcement_2016-2018
Mauritanie

Mauritanie : un cycle de projets se termine pour l’ACAT-France

Le 07 / 01 / 2022
Une dernière mission de terrain de l’ACAT-France a été menée à Nouakchott, capitale de la République islamique de Mauritanie, du 11 au 16 octobre 2021, afin de clôturer le cycle de projets de « renforcement de la société civile dans la prévention de la torture et l’accès à la justice en Mauritanie »
Bonne nouvelle
mauritanie_reconnaissance_ira_2022
Mauritanie

Mauritanie : l'ONG IRA enfin reconnue !

Le 06 / 01 / 2022
Avec l'adoption d'une nouvelle législation relative aux associations, le régime des autorisations des associations mauritaniennes est désormais conforme aux standards internationaux. Conséquence directe : l'ONG Initiative de résurgence du mouvement abolitionniste, longtemps soutenue par l'ACAT-France, est formellement reconnue.
Rapport
actu-rt-1160x600
AngolaCongoFranceMexiqueMauritaniePhilippinesÉtats-UnisVietnam

12 éclairages pays pour comprendre le recours à la torture

Le 01 / 09 / 2021
Le 26 juin 2021, à l’occasion de la Journée internationale des Nations unies pour le soutien aux victimes de la torture, l’ACAT-France a publié la 6ème édition de son rapport Un monde tortionnaire. Douze États font l’objet d’un éclairage sur les pratiques tortionnaires et sur ce que leur acceptation, leur légitimation et leur banalisation disent des sociétés.