Cookie Consent par FreePrivacyPolicy.com
Actualité

En Afrique comme ailleurs, pas de démocratie sans alternance

Le collectif « Tournons la page », que l’ACAT soutient, vient de rendre public son rapport d’analyse de 36 pages sur les régimes autoritaires en Afrique et sur les conditions d’une mobilisation citoyenne pour l’alternance démocratique.
Tournons_la_page
Le 07 / 04 / 2015

Le collectif « Tournons la page », que l’ACAT soutient, vient de rendre public son rapport d’analyse de 36 pages sur les régimes autoritaires en Afrique et sur les conditions d’une mobilisation citoyenne pour l’alternance démocratique.

Après les mobilisations victorieuses au Sénégal (2012), au Burkina-Faso (2014), les citoyens d’Afrique veulent tourner la page des régimes autoritaires et prendre leur destin en main.

Prenez conscience de cette réalité en lisant ce rapport

La campagne "Tournons la page", campagne internationale pour l’alternance en Afrique a démarré le 15 octobre 2014 par le lancement d’un appel, signé par de nombreuses personnalités et organisations, qui insistait sur la nécessité du respect de la limitations du nombre de mandats présidentiels et le respect des constitutions. La révolution du Burkina-Faso, puis les mobilisations en République démocratique du Congo (RDC) lui ont donné raison. En 2014, la question est aussi devenue centrale pour la communauté internationale et le Secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-Moon, s’est exprimé officiellement sur le sujet au sommet de l’Union africaine le 30 janvier 2015.

"Tournons la page" a lancé son plaidoyer à Paris et à Bruxelles début février 2015. Mgr Fridolin Ambongo et l’Abbé Santedi de la commission Justice et Paix de la Conférence Episcopale Nationale du Congo (CENCO), de la RDC, ainsi que Brice Mackosso, le secrétaire général de la commission Justice et Paix de Pointe-Noire pour le Congo-Brazzaville, ont été invités à Paris et ont pu rencontrer des représentants du gouvernement et de la présidence française. L’église catholique congolaise a alors réclamé un soutien européen à la démocratie en Afrique.

Le mercredi 1er avril 2015, pour la publication de son rapport, la campagne organisait une conférence "L’Afrique tourne-t-elle la page des dictatures ?" où sont intervenus, Christian Mounzéo de la Rencontre pour la Paix et les Droits de l’Homme-RPDH du Congo-Brazzaville, Jean-Marc Bikoko de la Centrale Syndicale du Secteur Public (CSP) au Cameroun, Marc Ona Essangui, de "Publiez ce que vous payez" et de "Çà suffit comme çà !" au Gabon, Brigitte Améganvi de Synergie Togo, Jean Chrysostome Kijana de la Nouvelle Dynamique de la Société Civile en RDC, et l’animateur de la soirée, Jean Merckaert, de la revue Projet.

Articles associés

Actualité
visuel actu CWS1
ChineCamerounVietnam

Libres d'informer : défendons les journalistes contre la to...

Le 28 / 06 / 2022
Derrière les murs des prisons, dans les sous-sols du pouvoir, à l’abri des regards, des hommes et des femmes sont séquestrés, humiliés, affamés, battus afin de briser leur volonté de défendre un droit fondamental : la liberté d’expression et d’information. À l'occasion de la journée internationale de soutien au victimes de la torture le 26 juin, soutenons celles et ceux qui, pour avoir simplement exercé leur droit fondamental, sont victimes des pires injustices dans leur pays.
Actualité
AG2022_Main_Article-20220620
France

L’ACAT-France convoque son assemblée générale 2022

Le 20 / 06 / 2022
Du 10 au 12 juin 2022, les délégués de l’ACAT-France se sont réunis en assemblée générale. Un temps de rencontres, d’échanges et de témoignages, après deux années de pandémie. Surtout, un temps essentiel pour la vie démocratique de l’association qui a renouvelé le mandat de son comité directeur et élu son nouveau président.
Actualité
NDV2022_Radio-Notre-Dame_ITW-Bernadette-Forhan
ChineCamerounSahara OccidentalFranceMarocMexiqueVietnam

La Nuit des Veilleurs est l'invitée de Radio Notre Dame

Le 16 / 06 / 2022
Bernadette Forhan, vice-présidente catholique de l'ACAT-France, était ce matin au micro de l'émission « Rencontre » sur Radio Notre Dame pour présenter la 17ème édition de la Nuit des Veilleurs. L'occasion de rappeler que la torture, loin d'être consignée à une image du Moyen-Âge continue de sévir. Mais que veillée après veillée, nos actions lui opposent une solidarité d'ampleur à l’égard des victimes.