Actualité

3 actions pour défendre les défenseur.e.s des droits humains le 10 décembre !

Le 10 décembre, c'est la journée internationale des droits humains. L'ACAT vous propose 3 actions pour soutenir ceux et celles qui mettent leur vie en danger pour les défendre. En 2018, ils et elles sont au moins 321 à avoir été assassiné.e.s.
Visuel-web DDH
Le 04 / 12 / 2019

Sans l'engagement de ceux et celles qui les font vivre, les "droits humains" seraient une formule vaine, une chimère. Le rôle des défenseur.e. s , en France et à travers le monde, est essentiel car :

  • ils et elles  défendent les droits, nos droits, ceux communs à l'humanité ;
  • ils et elles  impulsent des transformations sociales permettant de construire des sociétés libres de violence et plus respectueuses des droits ;
  • ils et elles  sont les témoins souvent uniques des exactions commises, qu’ils et elles  recensent et documentent inlassablement avant de sonner l’alerte sur la scène internationale ;
  • ils et elles  apportent les sources et une connaissance du terrain, qui sont précieuses pour asseoir l’expertise et la légitimité des mobilisations menées de par le monde ;
  • ils et elles  sont des relais essentiels pour les ONG qui, comme l’ACAT, protègent, accompagnent et soutiennent les victimes, mais qui ne disposent pas toujours de personnel sur le terrain.

C’est bien parce qu’ils et elles  font la lumière sur les exactions que les défenseur.e. s  sont harcelé.e.s, intimidé.e.s, souvent attaqué.e.s ou tué.e.s. Comme Arnulfo Cerón Soriano tout récemment. L'an dernier, ils et elles  sont au moins 321 à avoir été assassiné.e.s.

Quel soutien de la communauté internationale ?

Le soutien apporté aux défenseur.e. s  par de nombreux États – et notamment par ceux considérés comme les plus démocratiques – ne cesse de diminuer. La France, elle, adopte une position ambivalente. Dans la pratique, l'universalité des droits et leur défense ne résistent que trop rarement à ses intérêts économiques ou stratégiques. « La parole de la France perd de sa crédibilité quand, dans sa diplomatie comme sur le territoire national, la défense des droits varie selon les intérêts économiques, stratégiques ou encore les enjeux sécuritaires », déclaraient les 32 signataires – dont l’ACAT – d’une tribune publiée en octobre 2019 sur le site LeMonde.fr. « À l’instar des autres États, la France doit s’engager à élaborer, en lien avec la société civile, une stratégie claire et un plan d’action national visant à garantir un environnement sûr et favorable pour celles et ceux qui défendent nos droits à tous. » 

 Pour qu’il n’y ait plus, nulle part dans le monde, de défenseur.e. s assassiné.e.s comme Arnulfo Cerón Soriano.


En ce 1O décembre, 3 façons de vous mobiliser !

Le 10 décembre 2019, Le Dinh Luong célèbrera ses 54 ans derrière les barreaux. Ce défenseur des droits humains a été condamné en août 2018 à 20 ans de prison, en représailles de ses activités pacifiques en faveur de la démocratie et la justice.  Témoignez votre solidarité à Luong et sa famille !

Avocat des droits humains, fondateur et directeur du Centre Adalah pour les droits et libertés, Mohamed El-Baker a été arrêté le 29 septembre alors qu'il exerçait sa fonction d'avocat pour son client Alaa Abdel Fattahun activiste politique renommé et l’une des icônes de la révolution de 2011. Demandez sa libération!

  •  Exigez de la France l'adoption d'un plan d'action national de protection des défenseurs des droits humains conformément à ses engagements!

Comment ? En interpellant Emmanuel Macron sur twitter et en incitant vos proches à le faire!

Proposition de tweet : 

En cette journée internationale des droits de l'homme, l'@ACAT_France interpelle @EmmanuelMacron :

La #France, conformément à ses engagements, doit adopter un plan d'action national de protection des #DéfenseursDesDroitsHumains !

 

Articles associés

Actualité
Elections-Europeens-2024_ACTU

le 9 juin, vous voterez aussi pour la dignité des réfugiés

Le 21 / 05 / 2024
À l’approche des élections européennes, l’ACAT-France alerte sur les enjeux inhérents à ces élections, notamment pour toutes les personnes contraintes de fuir les persécutions dans leur pays et trouver asile en Europe. Le faible taux de participation enregistré sur les scrutins passés contraste avec les impacts pourtant déterminants que pourraient avoir les futurs députés pour une Europe plus respectueuse des droits de l’Homme. Pour préserver la dignité humaine, chaque voix compte.
Actualité
HRC_UN7998440_by-Jean-Marc-Ferre
Vietnam

Droits de l'Homme au Viêtnam : bilan aux Nations unies

Le 07 / 05 / 2024
Ce 7 mai 2024, le Viêtnam passe son quatrième Examen périodique universel (EPU), un mécanisme unique des Nations unies qui permet aux États d’évaluer la situation des droits de l’Homme dans un autre pays. Violences policières, torture, peine de mort, liberté de la presse bafouée…Cinq ans après le précédent EPU, retour sur une évolution manquée.
Actualité
RWANDA-MEMORIAL-KIGALI_by-Eric-Lafforgue-Hans-Lucas-AFP
Rwanda

Il y a 30 ans, débutait le génocide des Tutsis au Rwanda

Le 05 / 04 / 2024
À l’occasion du trentième anniversaire du génocide des Tutsis au Rwanda, l’ACAT-France revient sur cet événement tragique pour les droits de l’Homme. Découvrez le dossier de notre revue Humains #32 consacré à ce sujet, en accès libre.