Cookie Consent par FreePrivacyPolicy.com
Actualité

En "Avent", avec les défenseurs des droits de l'homme

Nous plaçons chacun des quatre dimanche de l'Avent sous le signe de la solidarité avec les militants réprimés.
2015Avent-visuel-4e-Dim
Le 18 / 12 / 2015

Cette année, nous plaçons chacun des quatre dimanche de l'Avent sous le signe de la solidarité et l'union avec les militants réprimés. Retrouvez chaque semaine sur cette page la personne que nous vous invitons à soutenir.

4e dimanche de l'Avent

Tran Minh Nhat et Thai Van Dung sont deux jeunes militants chrétiens, libérés en août après avoir purgé une peine de quatre ans dans les geôles vietnamiennes. En détention, ils ont subi une pression constante pour signer des aveux. Sans jamais céder.

« Je ne suis pas coupable, personne ne peut me forcer à signer des aveux », a dit Minh Nhat.

Depuis sa libération Tran Minh Nhat est harcelé par la police. Il a été arrêté et tabassé à deux reprises. On lui reproche de ne pas respecter une assignation à résidence bien que cette mesure n’a pas été prononcée lors de son procès.

« Nous n’aurons jamais la civilisation ou le progrès si la société ne repose pas sur l’égalité, la justice et l’amour entre les gens » témoigne Dung.

En prison, Tran Minh Nhat et Thai Van Dung ont du faire des grèves de la faim, notamment pour avoir accès à des livres religieux. Au Vietnam la liberté de religion existe légalement, mais reste sous contrôle étatique.

L’ACAT soutient Tran Minh Nhat et Thai Van Dung depuis 2011. Ces deux militants sont décidés à poursuivre la défense des droits de l’homme malgré les risques. L’ACAT intervient également au Vietnam en vue de mettre fin à la peine de mort.

> Les résultats de notre action d'octobre sur la peine de mort au Vietnam.

> Faites un don pour permettre à l'ACAT d'agir au Vietnam et ailleurs.
 

3e dimanche de l'Avent

Blanca Nubia Dìaz a été frappée de plein fouet par la violence de la guerre civile en Colombie. Son mari a été assassiné en 2000. Un an plus tard sa fille Irina a été torturée, violée et abattue par des paramilitaires.
Depuis maintenant 14 ans, Blanca Nubia Dìaz réclame justice. Elle milite pour les droits des femmes au sein du Mouvement national des victimes de crimes d’État.

Non seulement personne ne recherche les meurtriers de sa fille et de son mari, mais c’est elle qui fait l’objet de menaces constantes. Son petit-fils a failli être enlevé et en juin 2014, sa deuxième fille a été violée. Début janvier 2015, deux hommes sont entrés de force dans sa maison. Heureusement elle avait déjà déménagé. Depuis, les intimidations se poursuivent.

L’ACAT se mobilise depuis 4 ans pour que Blanca obtienne justice et ne soit plus menacée.
Pour l’ACAT, la Colombie est un pays d’actions prioritaires : mission de terrain, soutien de défenseurs de droits de l’homme colombien, coordination en 2015 d’une tournée européenne (Bruxelles, Genève, Paris).

> Vous aussi, soutenez Blanca, écrivez aux autorités.

> En savoir plus.

> Faites un don pour permettre à l'ACAT d'agir en Colombie et ailleurs.
 

2e dimanche de l'Avent

Marie Daunay est une ancienne militante de l’ACAT. Cela fait 10 ans qu’elle s’est définitivement installée au Liban. Avec Wadih Al-Asmar, elle y a fondé le Centre libanais des droits humains (CLDH), tous deux risquent un an de prison pour avoir dénoncé l’usage de la torture.

Marie dirige le Centre libanais des droits humains. En février 2011, le Centre a publié Détention arbitraire et torture : l’amère réalité du Liban. Ce rapport révèle qu’au Liban la torture est une pratique courante. Il met en cause plusieurs services de sécurité et hommes politiques libanais, dont des membres du parti Amal, dirigé par le président du Parlement, qui a porté plainte les accusant de « diffamation » !

Le sérieux du CLDH est reconnu internationalement. En 2013, il a reçu, la « mention spéciale » du Prix des droits de l’Homme de la République française, pour son travail d’assistance aux détenus vulnérables dans les prisons libanaises.

Marie Daunay et Wadih Al-Asmar attendent leur jugement mi-décembre. L'ACAT fait pression sur le gouvernement du Liban pour que cesse le harcèlement judiciaire dont ils sont l’objet.

En 2015, l'ACAT est intervenue dans 42 pays en faveur de plus de 380 personnes.

> Vous aussi, soutenez Marie et Wadih, écrivez aux autorités.

> En savoir plus.

> Portrait de Marie Daunay.

> Faites un don pour permettre à l'ACAT d'agir au Liban et ailleurs.
 

1er dimanche de l'Avent

Fred Bauma et Yves Makwambala croupissent depuis plus de 8 mois dans les geôles inhumaines de Kinshasa en République démocratique du Congo. Ils risquent la peine de mort pour avoir organisé début mars 2015 une rencontre avec d’autres activistes africains désireux de changer les mœurs politiques.

Ils sont jeunes, ils ont fait des études supérieures et rêvent d’en finir avec la corruption, le clientélisme ethnique et politique. Mais en RDC, la répression de ces voix dissidentes est féroce. Plusieurs autres jeunes présents à cette rencontre sont recherchés par les services secrets. Ils sont entrés en clandestinité ou ont fui leur pays. Fred Bauma et Yves Makwambala attendent leur procès dans des conditions misérables.

Depuis leur arrestation, l’ACAT appelle à la libération de Fred Bauma et Yves Makwambala. Depuis des années l’ACAT dénonce la dérive autoritaire du régime Kabila et ses violations quotidiennes des droits de l’homme.

> Vous aussi, demandez leur libération.

> En savoir plus.

> Soutenez l'action de l'ACAT en RDC et ailleurs.

Articles associés

Actualité
visuel actu CWS1
ChineCamerounVietnam

Libres d'informer : défendons les journalistes contre la to...

Le 28 / 06 / 2022
Derrière les murs des prisons, dans les sous-sols du pouvoir, à l’abri des regards, des hommes et des femmes sont séquestrés, humiliés, affamés, battus afin de briser leur volonté de défendre un droit fondamental : la liberté d’expression et d’information. À l'occasion de la journée internationale de soutien au victimes de la torture le 26 juin, soutenons celles et ceux qui, pour avoir simplement exercé leur droit fondamental, sont victimes des pires injustices dans leur pays.
Actualité
AG2022_Main_Article-20220620
France

L’ACAT-France convoque son assemblée générale 2022

Le 20 / 06 / 2022
Du 10 au 12 juin 2022, les délégués de l’ACAT-France se sont réunis en assemblée générale. Un temps de rencontres, d’échanges et de témoignages, après deux années de pandémie. Surtout, un temps essentiel pour la vie démocratique de l’association qui a renouvelé le mandat de son comité directeur et élu son nouveau président.
Actualité
NDV2022_Radio-Notre-Dame_ITW-Bernadette-Forhan
ChineCamerounSahara OccidentalFranceMarocMexiqueVietnam

La Nuit des Veilleurs est l'invitée de Radio Notre Dame

Le 16 / 06 / 2022
Bernadette Forhan, vice-présidente catholique de l'ACAT-France, était ce matin au micro de l'émission « Rencontre » sur Radio Notre Dame pour présenter la 17ème édition de la Nuit des Veilleurs. L'occasion de rappeler que la torture, loin d'être consignée à une image du Moyen-Âge continue de sévir. Mais que veillée après veillée, nos actions lui opposent une solidarité d'ampleur à l’égard des victimes.