Cookie Consent par FreePrivacyPolicy.com
Actualité

Dossier "Tous libres d'aimer ?"

Assassinats ciblés aux Etats-Unis ou en Argentine, peine de mort ou prison ferme dans de multiples pays : aux quatre coins du monde, les personnes homosexuelles sont persécutées. L’ACAT, qui se bat pour construire un monde où l’homme ne martyrise pas ses semblables, ne peut rester insensible aux ignominies qui touchent les LGBTI. Elle a donc décidé de donner la parole à des personnes qui témoignent du calvaire encore enduré.
020_647690990
Le 09 / 05 / 2017

Assassinats ciblés aux Etats-Unis ou en Argentine, peine de mort ou prison ferme dans de multiples pays : aux quatre coins du monde, les personnes homosexuelles sont persécutées. Dans les pays où les unions de même sexe sont légalisées, la tolérance n’a pas non plus remporté la victoire. En France, l’organisation SOS Homophobie a recensé 152 agressions homophobes en 2015 et des jeunes sont encore contraints de quitter le foyer familial, rejetés après avoir révélé leur orientation sexuelle ou leur identité de genre.

Bien que tardives, des avancées pour les droits des personnes LGBTI ont tout de même eu lieu ces dernières années à l’échelle internationale. En 2011, le Conseil des droits de l’homme des Nations Unies a adopté une résolution sur les droits des personnes LGBTI. L’ACAT, qui se bat pour construire un monde où l’homme ne martyrise pas ses semblables, ne peut rester insensible aux ignominies qui touchent les LGBTI. Elle a donc décidé de donner la parole à des personnes de profils, opinions et origines diverses (Argentine, Afrique, France etc), qui témoignent du calvaire encore enduré de par le monde, mais aussi des progrès réalisés en matière de tolérance, notamment au sein des religions qui s’emparent de plus en plus de ces questions.

Sommaire du dossier "Tous libres d'aimer ?"

Voilà trente ans que la communauté lesbienne, gay, bisexuelle et transsexuelle (LGBT) se bat pour faire valoir ses droits. Si elles ont connu une avancée indéniable, la tolérance et l’égalité ne sont pas pour autant devenues universelles. État des lieux des droits des LGBT à l’échelle mondiale.

Les groupes confessionnels et religieux s’emparent de plus en plus des questions d’homosexualité. Depuis 1972, le mouvement homosexuel chrétien David & Jonathan aide les personnes LGBT croyantes à concilier leur foi et leur orientation sexuelle. Ancien co-président, Nicolas Neiertz revient sur l’importance de son action.

Avec l’adoption de plusieurs lois favorables à la communauté LGBTI ces dernières années, l’Argentine est souvent présenté comme le pays gay-friendly de l’Amérique latine. Mais cette évolution de la législation est-elle suivie par une évolution des mentalités ?

Face à des gouvernements africains qui nient le droit d’association des activistes LGBT, la société civile s’organise dans plusieurs pays du continent et n’hésite pas à porter ses combats devant les cours de justice. Avec à la clef, la construction d’espaces de tolérance de la diversité sexuelle.

En France, les demandeurs d'asile LGBT peuvent obtenir une protection s’ils risquent, dans leur pays, des persécutions du fait de leur orientation sexuelle. Mais, le plus souvent, le parcours pour décrocher ce sésame indispensable à leur survie est tortueux.

Télécharger le dossier "Tous libres d'aimer ?" (Courrier de l'ACAT n°343)

Articles associés

Actualité
Antoinette-Chahine-Canada
Canada

Tournée canadienne de notre ambassadrice Antoinette Chahine

Le 15 / 02 / 2024
Antoinette Chahine, rescapée de cinq longues années passées dans l’enfer tortionnaire et les couloirs de la mort au Liban, est innocentée à l’issue d’un second procès obtenu en 1999, en bonne partie grâce à la mobilisation de notre ONG et de ses militants. Nommée en 2022 ambassadrice de l’ACAT-France au Liban, elle témoigne et milite sans relâche, à l’international, pour un monde sans torture ni peine de mort.
Actualité
BADINTER-ACTU-20240209
France

Hommage à Robert Badinter

Le 09 / 02 / 2024
Artisan de l’abolition de la peine de mort, Robert Badinter a permis à la France d’entrer dans le cercle très restreint des pays abolitionnistes en 1981. Son action pour les droits de l’Homme a inspiré et continue d’inspirer celle de l’ACAT-France qui lui rend ici hommage.
Actualité
VOEUX2024-ACTU

Des droits de l’Homme pour l’avenir

Le 17 / 01 / 2024
Yves Rolland, président de l’ACAT-France, vous adresse ses vœux 2024 alors que notre organisation marquera 50 années d’action pour les droits de l’Homme. Soyons fiers des victoires obtenues et restons mobilisés pour un monde sans torture ni peine de mort.