Cookie Consent par FreePrivacyPolicy.com
Actualité

1975-2015 : 40 ans de lutte contre la torture. Quel bilan depuis la déclaration mondiale contre la torture ?

En 1975, la communauté internationale définissait pour la première fois la torture et la condamnait, avec la signature par l’Assemblée générale de l'ONU de la Déclaration sur la protection de toutes les personnes contre la torture. A l’occasion de la journée internationale de soutien aux victimes de la torture, le 26 juin, l’ACAT tire un bilan de la lutte contre le phénomène tortionnaire.
dp40ans_couv
Le 25 / 06 / 2015

En 1975, la communauté internationale définissait pour la première fois la torture et la condamnait, avec la signature par l’Assemblée Générale des Nations Unies de la Déclaration sur la protection de toutes les personnes contre la torture. A l’occasion de la journée internationale de soutien aux victimes de la torture, le 26 juin, l’ACAT tire un bilan de la lutte contre le phénomène tortionnaire. Un exercice nécessaire alors qu’aujourd’hui le prétexte de la lutte contre le terrorisme est souvent mis en avant pour justifier le recours à la torture.

En 40 ans, plusieurs mécanismes internationaux de lutte contre la torture  - comme le Comité de l’ONU contre la torture - ont été mis en place. Ils obligent les États à mettre en place des organismes de prévention et de sanction. Pourtant la torture, pratiquée par des représentants de la force publique, perdure de manière endémique dans plus de la moitié des pays du monde.

Comment expliquer la persistance du phénomène tortionnaire ? Comment devient-on bourreau ? Comment comprendre l’impunité dont elle bénéficie encore trop souvent, y compris dans des régimes démocratiques ? Peut-on encore parler de torture en France ?

Voici quelques questions auxquelles nous apportons des éléments de réponse dans le document disponible ci-dessous et en suivant ce lien.

 

Articles associés

Appel du mois
WEB_HEAD 24.03
Cameroun

Je soutiens Sébastien Ebala et sa quête de justice!

Le 21 / 02 / 2024
Le citoyen camerounais Sébastien Ebala est en quête de justice. Victime de torture, il a déposé plainte au Cameroun et a saisi le Comité contre la torture des Nations unies à Genève. Jusqu’à ce jour, la justice camerounaise fait la sourde oreille.
Appel à mobilisation
Template_AAM-vignette10
Chine

Le verdict du procès de Li Qiaochu enfin connu

Le 19 / 02 / 2024
Les autorités ont interdit à la famille et l’avocat de Li Qiaochu d’assister à son procès pour « incitation à la subversion du pouvoir d’État ». Deux mois après, le verdict a enfin été rendu public.
Actualité
Antoinette-Chahine-Canada
Canada

Tournée canadienne de notre ambassadrice Antoinette Chahine

Le 15 / 02 / 2024
Antoinette Chahine, rescapée de cinq longues années passées dans l’enfer tortionnaire et les couloirs de la mort au Liban, est innocentée à l’issue d’un second procès obtenu en 1999, en bonne partie grâce à la mobilisation de notre ONG et de ses militants. Nommée en 2022 ambassadrice de l’ACAT-France au Liban, elle témoigne et milite sans relâche, à l’international, pour un monde sans torture ni peine de mort.