Cookie Consent par FreePrivacyPolicy.com
Actualité

1975-2015 : 40 ans de lutte contre la torture. Quel bilan depuis la déclaration mondiale contre la torture ?

En 1975, la communauté internationale définissait pour la première fois la torture et la condamnait, avec la signature par l’Assemblée générale de l'ONU de la Déclaration sur la protection de toutes les personnes contre la torture. A l’occasion de la journée internationale de soutien aux victimes de la torture, le 26 juin, l’ACAT tire un bilan de la lutte contre le phénomène tortionnaire.
dp40ans_couv
Le 25 / 06 / 2015

En 1975, la communauté internationale définissait pour la première fois la torture et la condamnait, avec la signature par l’Assemblée Générale des Nations Unies de la Déclaration sur la protection de toutes les personnes contre la torture. A l’occasion de la journée internationale de soutien aux victimes de la torture, le 26 juin, l’ACAT tire un bilan de la lutte contre le phénomène tortionnaire. Un exercice nécessaire alors qu’aujourd’hui le prétexte de la lutte contre le terrorisme est souvent mis en avant pour justifier le recours à la torture.

En 40 ans, plusieurs mécanismes internationaux de lutte contre la torture  - comme le Comité de l’ONU contre la torture - ont été mis en place. Ils obligent les États à mettre en place des organismes de prévention et de sanction. Pourtant la torture, pratiquée par des représentants de la force publique, perdure de manière endémique dans plus de la moitié des pays du monde.

Comment expliquer la persistance du phénomène tortionnaire ? Comment devient-on bourreau ? Comment comprendre l’impunité dont elle bénéficie encore trop souvent, y compris dans des régimes démocratiques ? Peut-on encore parler de torture en France ?

Voici quelques questions auxquelles nous apportons des éléments de réponse dans le document disponible ci-dessous et en suivant ce lien.

 

Articles associés

Actualité
Sultana-site
Sahara OccidentalMaroc

Sahara occidental : Sultana Khaya, le visage des défenseures ...

Le 26 / 09 / 2022
Le 16 septembre 2022, l’ACAT-France a eu le plaisir de recevoir Sultana Khaya, défenseure des droits humains et activiste pacifique sahraouie, lors de son passage à Paris. Après un an et demi de résidence surveillée, de harcèlements, d’agressions physiques et sexuelles, elle a enfin pu quitter son domicile de Boujdour le 1er juin 2022 pour se rendre en Espagne où elle a pu recevoir des soins.
Actualité
gap2

La Nuit des Veilleurs a soufflé sa 17e bougie en France et à...

Le 25 / 07 / 2022
Il y a tout juste un mois, la 17e édition de la Nuit des Veilleurs débutait aux quatre coins du monde. Cet événement oecuménique international organisé par l'ACAT-France, avec ses partenaires La Croix et Réforme, a pour la 17e année consécutive mobilisé chrétiens et sympathisants de tous horizons autour de la lutte contre la torture et le soutien à ses victimes.